sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 25.11.2016

ww2.autoscout24.lu?article=521844

Test: Hyundai Tucson 1.7 CRDi 7-DCT

La combinaison idéale

En plus de sa belle gueule, le Hyundai Tucson peut compter sur une nouvelle combinaison depuis le printemps dernier, destinée aux clients qui veulent associer diesel puissant et transmission automatique, sans opter pour les quatre roues motrices. Voilà qui doit permettre aux ventes de ce SUV à succès de franchir un nouveau palier.

Galerie

Depuis sa commercialisation à l'automne dernier, la nouvelle génération de Hyundai Tucson connaît un grand succès chez nous. Le SUV se montre à la fois le plus populaire en Belgique et le plus populaire de la gamme, allant jusqu'à représenter actuellement 46% des ventes de Hyundai. Ceci en attendant la commercialisation de la nouvelle i30.

Mais alors que les acheteurs optaient en grande majorité pour la transmission avant, ils ne pouvaient pas la combiner avec une boîte automatique. Une anomalie que Hyundai a corrigé au printemps dernier, en commercialisant une version évoluée du diesel 1.7 CRDi qui peut désormais être associé à une boîte à une boîte moderne double-embrayage 7 rapports. Le bloc diesel en profite pour gagner 26 chevaux et 60 Nm, et afficher des valeurs de 141 chevaux et 340 Nm de couple. Le tout associé à une consommation officielle contenue et des émissions de 129g/km qui devraient intéresser les gestionnaires de flottes.

Association réussie

Ce gain en puissance ne transforme toutefois pas le Hyundai Tucson en foudre de guerre. Plus rapide de 2,2 secondes par rapport au 1.7 CRDi de 115 chevaux, le 141 chevaux réclame tout de même 11,5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Peu étonnant quand on connaît le poids en ordre de marche de 1.623 kg. Cette version du Hyundai Tucson délivre néanmoins des performances largement suffisantes, qui devraient satisfaire la plupart des conducteurs. Bien insonorisé, il s'est montré très agréable à mener.

En particulier avec la boîte à double embrayage qui égrène ses sept rapports avec une grande vélocité et apporte un confort de conduite très apprécié. Cette boîte DCT hésite rarement entre deux rapports et l'on ne peut lui reprocher qu'un léger manque de rapidité dans les manœuvres et au démarrage. Au cours de notre essai, notre consommation s'est élevée en moyenne à 7 litres/100 km.

Equipement à la page

Proposée à 31.849€ en finition Premium, cette version du Tucson embarque l'équipement de la version de base qui comprend les capteurs de parking arrière, le cruise control ou les phares automatiques, et y ajoute la navigation, la caméra de recul, la clim automatique ou encore les jantes de 17''. La version Executive essayée offre en plus un vaste toit ouvrant panoramique, les phares LED, l'intérieur cuir, les jantes de 19'' et l'ouverture de coffre automatique… qui ne se distingue pas par sa rapidité. Nous avons, en revanche, apprécié l'ergonomie et la vélocité du système de navigation proposé sur un écran 8'' dont la haute définition permet d'apprécier parfaitement les cartes.

Enfin, l'arsenal sécuritaire s'avère très complet, avec un assistant au maintien dans la voie de circulation efficace, le freinage automatique d'urgence et les détecteurs d'angle mort, de limitations de vitesse et de trafic arrière. On ne regrettera que l'absence du régulateur de vitesse automatique.