Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Test: BMW 225xe Active Tourer

Test: BMW 225xe Active Tourer

Le meilleur choix, tout simplement.

25.11.2016

Conformément à leur vocation de voiture familiale, les monospaces compacts sont probablement les plus enclins à assumer les trajets quotidiens vers le travail en passant par l’école y déposer les enfants. Un usage qui colle parfaitement à la motorisation hybride rechargeable de ce BMW 225xe.

Test BMW 225xe Active TourerGalerie

Test BMW 225xe Active TourerRompant quelque peu avec l’image dynamique de BMW, le monovolume Série 2 n’en est pas moins un immense succès commercial pour la marque, parvenant à convaincre les acheteurs par le dynamisme de ses prestations routières qui fait oublier l’architecture à traction avant du modèle. Avec cette version hybride rechargeable, le constructeur inaugure une nouvelle appellation : xe, le X étant la marque traditionnelle des voitures à quatre roues motrices, le E, une référence à la motorisation électrique.

4 roues motrices

Test BMW 225xe Active TourerCette 225xe est en effet dotée d’une originale transmission intégrale… pouvant se muer en traction ou en propulsion suivant la motorisation sollicitée. Le train avant est toujours animé par le moteur thermique, un 1.5l de 136 chevaux et 220 Nm; le train arrière est, quant à lui, entraîné par un moteur électrique synchrone de 88 chevaux et 160 Nm. Suivant la sollicitation de l’accélérateur et le mode de conduite sélectionné (hybride, full électrique ou «Save Battery»), seul l’un ou l’autre essieu sera donc moteur ou tous deux travailleront de concert.

Les batteries situées sous le plancher permettent de préserver l’équilibre des masses, mais réduisent la contenance du coffre à 400 litres, et ont nécessité une légère rehausse des assises arrière.

Sport embarqué

Test BMW 225xe Active TourerSur la route, le système fait preuve d’autant d’efficacité que sur la 330e récemment prise en main. L’équilibre des masses soigné et la puissance combinée de 224 chevaux (excusez du peu!) confèrent au monovolume un réel dynamisme sur route. Un chiffre pour vous en convaincre : le 0 à 100 km/h qui est expédié en 6,7 secondes ! Des performances intéressantes donc, qui s’accompagnent d’un comportement très… BMW. A savoir : savoureusement sportif lorsqu’on lui demande (et qu’on enclenche le mode sport), parfaitement confortable pour emmener la famille en vacances.

Test BMW 225xe Active TourerLe mode 100% électrique permet, après 3h15 de charge sur une prise classique, de profiter de 40 kilomètres dans le plus grand silence et sans rejets polluants. Un chiffre qui n’a rien d’utopique puisque nous avons effectué 34 km clim et radio allumées, avant que le moteur thermique ne vienne prendre le relais. Une distance qui devrait satisfaire une bonne partie des utilisateurs dans leurs déplacements quotidiens.

Chère, mais économique

Test BMW 225xe Active TourerOutre les économies de carburant promises par la consommation moyenne homologuée à 2l/100km, qui dépendra en fait de la fréquence à laquelle vous userez du moteur thermique, cette BMW 225xe s’offre le luxe de se faire moins chère de quelques centaines d’euros que son homologue thermique équivalente (225i xDrive). La note n’en reste pas moins salée : 37.850€ de base et près de 50.000€ pour notre modèle d’essai richement équipé. De quoi malheureusement laisser l’excellence et la pertinence de cette version hors de portée de bien des familles. Surtout lorsque s’ajoutent les 4.950€ de taxe de mise en circulation dans notre chère Wallonie… En Flandre par contre, ses 46 gCO2/km la dispensent de toute taxe de circulation !

Test BMW 225xe Active Tourer

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle