Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Présentation: Audi TTS Coupé et Roadster

Présentation: Audi TTS Coupé et Roadster

«S’est parti» !

14.02.2008

De nombreux fans de la TT l’attendaient: avec la nouvelle TTS, la TT de série la plus puissante à ce jour entamera au début de l’été 2008 sa carrière de Coupé et de Roadster. D’emblée, quelques chiffres impressionnants: 272 CV, 350 newtons-mètres, 250 km/h de vitesse de pointe et 5,2 secondes de 0 à 100 km/h.

Bien sûr, l’Audi TT peut déjà compter sur un moteur puissant, le V6 3,2 litres de 250 CV, par exemple. Le bloc numéro un catapulte la TT à 100 km/h en 5,7 secondes et la propulse jusqu’à la limite des 250 km/h. Mais le 6 cylindres est comparativement indolent et gourmand et le déploiement de la puissance n’est pas réellement sportif- en termes de dynamique routière, le «petit» 2.0 TFSI de 200 CV est plus amusant.

TFSI gonflé en puissance

Présentation Audi TTS Coupé et RoadsterConscient de ces lacunes, Audi sort, probablement dès le mois de juin 2008, la déclinaison sportive TTS. Le moteur turbo emprunté à l’Audi S3 n’a plus grand-chose en commun avec le bloc de base de la Golf GTI et de la TT standard. Comme dans la S3, un grand nombre d’éléments mécaniques sont renforcés, agrandis et dotés d’une meilleure ventilation dans le moteur de la TTS.

Ainsi, la TTS peut faire apparaître à partir d’une cylindrée modeste de deux litres une puissance taillée pour le sprint de 272 CV et un couple impressionnant de 350 newtons-mètres. Elle développe donc 7 chevaux en plus que la S3, s’adjugeant à l’heure actuelle le record de puissance des moteurs TFSI. À cela s’ajoute une consommation normalisée de 8 litres pour la transmission manuelle, alors que le V6 inférieur de 22 CV nécessite pas moins de 10,3 litres pour la même distance. La TTS Coupé n’a toutefois pu être allégée que de 15 kilos environ par rapport au V6 et affiche 1395 kilos sur la balance.

S tronic et Quattro couplés au TFSI

Présentation Audi TTS Coupé et RoadsterCe moteur est toujours associé à une transmission intégrale Quattro, qui répartit les forces d’entraînement en fonction des besoins, allant jusqu’à diriger 100% des forces sur un seul essieu dans les situations extrêmes. La chaîne cinématique a en outre été renforcée par rapport aux motorisations moins puissantes.

La liaison entre le moteur et la chaîne cinématique est assurée par une boîte de vitesses à six rapports. Moyennant un supplément de prix, le TFSI 4 cylindres peut pour la première fois s’adjoindre quatre roues motrices et une boîte à engagements directs S tronic à six rapports, qui permet d’après Audi une économie de 0,2 litre de super et de 0,2 seconde dans le sprint jusqu’à 100 km/h au regard de la transmission manuelle. En tout état de cause, cet «hybride automatique» n’affecte en rien le caractère sportif. Deux dixièmes de seconde suffisent à la transmission à double embrayage pour réaliser les passages de rapports, qui peuvent être commandés de façon automatique, par l’actionnement du levier à impulsion DSG ou à l’aide de palettes au volant.

18 pouces et Magnetic Ride

Présentation Audi TTS Coupé et RoadsterLes TTS sont équipées d’origine de jantes 18 pouces en aluminium garnies de pneus 245/40. Bien entendu, à ces grandes roues correspondent également des systèmes de freinage de grande dimension. Audi a adapté à l’avant les puissants disques de freins de 345 millimètres de la S3 aux exigences de la TTS.

Au niveau du châssis, le système d’amortissement adaptatif Magnetic Ride, abaissé de quelque 10 millimètres par rapport aux motorisations inférieures, est généralisé. Il offre le choix au conducteur entre un mode normal, sportif ou automatique. Ces trois possibilités sont prévues pour couvrir tout l’éventail d’un comportement confortable jusqu’à un usage sur circuit.

L’originalité dans la sobriété

Sur le plan visuel, la TT de série la plus puissante construite à ce jour se distingue de ses cousines plus raisonnables par le bandeau immanquable de l’éclairage de jour à diodes, intégré dans le bas de l’emplacement des phares à la manière de la RS6. Les deux TTS sont par ailleurs pourvues de phares bi-xénon en série.

Présentation Audi TTS Coupé et RoadsterParmi les autres signes distinctifs figurent le tablier avant typique des séries S avec ses prises d’air proéminentes et la calandre Singleframe dont les fines baguettes ont été modifiées. Les bas de caisse élargis, le diffuseur gris graphite à l’arrière et l’échappement à quatre sorties- qui orne tous les modèles S d’Audi, y compris la S3 - confèrent la touche sportive à l’habillage.

À l’intérieur, la TTS comporte en série un volant sport multifonction gainé de cuir, aplati dans la partie inférieure, des sièges fortement dessinés revêtus d’alcantara, des applications en aluminium sur le tableau de bord, des instruments à cadran gris avec fonction Timer (pour les temps chronos à la RS4) et un système d’information du conducteur blanc à haute résolution. (mb)

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle