Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Présentation BMW X5 M et BMW X6 M

Présentation: BMW X5 M et BMW X6 M

BMW M – désormais avec remorque

17.04.2009

La division Motorsport de BMW, ou BMW M GmbH, gardait encore certains tabous. Mais « o tempora, o mores » : chez M aussi, les calculs se font jusqu’au dernier centime. En clair, le client est roi, vendons-lui ce qu’il souhaite. C’est la raison pour laquelle cette année verra l’arrivée du tout premier modèle M à transmission intégrale. Puis d’un second tout de suite après. Et tous deux seront équipés d’un attelage remorque. Mais il reste encore bien d’autres interdits à soulever...

Le moteur représente la pièce maîtresse de toute BMW M qui se respecte. La marque tient surtout sa célébrité au déjà légendaire 6 cylindres en ligne. Ce moteur à hauts régimes développant 343 CV – dont la dernière contribution remonte au Z4 – a une fois encore été couronné « moteur de l’année ». La M5 et la M6 sont animées par un 10 cylindres de plus de 500 CV. Mais un changement de paradigme s’impose désormais. C’est la première fois qu’un moteur badgé M sera fondé sur une technologie turbo. Il gère la X5 et la X6 et sa puissance est supérieure à celle de tous les anciens blocs M. Examinons cela de près.

Grande inspiration

Galerie: Présentation BMW X5 M et BMW X6 MA l’instar des authentiques modèles M, c’est tout d’abord l’esthétique des X5 M et X6 M qui fait sensation. De gigantesques prises d’air sur le bouclier évoquent inévitablement un besoin accru en oxygène. Sous le double haricot, quatre sorties d’échappement supplémentaires soulignent parfaitement l’avant. Doté du pare-choc rond très réussi de la M5, l’arrière est un ravissement pour le regard. Le tablier arrière garni d’un diffuseur esthétiquement suggéré met en valeur les deux embouts d’échappement doubles, caractéristique habituelle des déclinaisons M. Les seuils de porte ont quant à eux été abaissés.

Les jantes de 20 pouces d’allure minimaliste s’appuient sur les cinq doubles rayons de la M6 et s’effacent pour faire place aux impressionnants disques de frein composites. Les jantes sont chaussées de pneus 275 de gros calibre à l’avant et de 315 à l’arrière.

L’habitacle logeant des sièges sport et un épais volant gainé cuir suit l’orientation habituelle. Les éléments d’affichage sont éclairés en blanc et le compteur de vitesse possède une zone de pré-alerte variable, qui informe le conducteur qu’il faut passer le rapport supérieur lorsque le moteur n’est pas encore suffisamment chaud. Notons également la présence d’un affichage tête-haute, même s’il ne s’agit que d’une option recommandée.

Galerie: Présentation BMW X5 M et BMW X6 MDeux M équipées d’un attelage remorque

L’attelage remorque est également en option. Dans le cas du X5 M, il est même associé à un embout sphérique électriquement pivotant, fort heureusement amovible sur le X6 M. Les deux véhicules peuvent ainsi tirer jusqu’à 3 tonnes de chargement.

Comme il se doit pour une X issue de la maison BMW, c’est une transmission intégrale qui transfère la puissance des X5 M et X6 M sur l’asphalte. Le 4x4 à réglage entièrement électronique se voit cependant épauler par le contrôle dynamique de transmission inauguré sur la série X6. Bénéficiant d’un réglage encore plus précis, il devrait permettre de manœuvrer les M les plus lourdes avec une grande agilité. En fonction de la situation, le couple d’entraînement est transmis aux roues arrière avec un excellent niveau de traction, le contrôle dynamique de transmission fonctionne par conséquent comme un blocage de différentiel entièrement automatique. Loin de s’arrêter là, il opère également avec une différence de couple allant jusqu’à 1.800 Newton-mètre en régime de poussée, si bien que la poupe ne perd jamais de son agilité, y compris sur chaussée humide.

Galerie: Présentation BMW X5 M et BMW X6 MPlus puissante que le dix cylindres

La transmission peut digérer pas moins de 555 CV fournis par le V8 bi-turbo. Le moteur essence de 4,4 litres délivre au vilebrequin un couple maximal de 680 Newton-mètre, en passant avec constance de 1.500 à plus de 5.000 tours. Grâce à la technologie twin scroll (collecteur d’échappement à double entrée), le turbomoteur devrait réagir très rapidement aux ordres transmis par la pédale d’accélérateur et les transformer en propulsion régulière.

Le moteur à injection directe satisfait la norme Euro 5 et, pour une utilisation rentable du carburant, bénéficie de différentes mesures du programme Efficient Dynamics. Parmi elles, citons la récupération de l’énergie libérée au freinage, de même que des équipements supplémentaires à incorporer en cas de besoin, comme le compresseur de climatisation, l’alimentation hydraulique et la pompe à carburant. Les faits parlent d’eux-mêmes: 13,9 litres de consommation normale et 325 g de CO2 par kilomètre si on se rapporte à la puissance délivrée et à un poids supérieur à 2,3 tonnes.

Boîte automatique à six rapports

Galerie: Présentation BMW X5 M et BMW X6 MLe couple extrême pour une M nécessite de briser un autre tabou:le véhicule reçoit pour la première fois une boîte automatique. Ce qui, eu égard au matériel utilisé, ne devrait cependant guère poser problème:la boîte automatique à 6 rapports, dont les temps de passage ont été retravaillés, ne donnait déjà aucun motif de plainte dans une BMW normale. En mode M, elle met à disposition l’indispensable fonction Launch Control, qui devrait garantir un patinage optimal à l’écrasement de l’accélérateur.

Le châssis fait également la part belle à un comportement ostensiblement sportif. La carrosserie a quant à elle été abaissée d’un centimètre par rapport à sa jumelle de série. La direction assistée s’effectue en fonction de la vitesse et est également disponible dans un mode M plus agressif, de même que le réglage variable des amortisseurs et l’ESP.

Le mode Power permet également au moteur de déployer toute sa puissance. Le programme sport côtoie le mode “Efficacité”, qui devrait réduire la consommation de carburant en passant plus tôt les rapports supérieurs.

Toutes ces mesures accueillant la X5 M et la X6 M dans le cercle privilégié des véhicules M pure souche se traduisent par une seule et même valeur numérique:4,7 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h.

Galerie: Présentation BMW X5 M et BMW X6 M

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle