Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Présentation Volkswagen Caddy 4Motion

Présentation: Volkswagen Caddy 4Motion

Arrivée au sommet

08.01.2009

Peu après l’introduction sur le marché du Touran en 2003, de nombreux clients réclamèrent une transmission intégrale – surtout en Autriche et en Suisse. Les voix s’y firent d’autant plus entendre que le Caddy vit le jour en 2004. Début 2009, le temps a passé, mais nous y sommes enfin. Le Caddy 4Motion arrive – et pour un Touran à transmission intégrale, il faudra encore attendre!

Pour viser haut, il faut faire des efforts. C’est ce que fait Volkswagen avec différents modèles. C’est le cas du Caddy, qui est toujours en tête de liste des ventes depuis son entrée sur le marché et fait le bonheur des sportifs amateurs, des jeunes familles et des artisans. A présent, le talent universel de cette originaire de Hanovre (le secteur Véhicules Utilitaires de VW n’est pas établi à Wolfsburg) est disponible en transmission intégrale et continue de réjouir de plus en plus de monde.

Quatre roues motrices pour une sécurité accrue

Galerie: Présentation Volkswagen Caddy 4MotionLa version 4 roues motrices présente des atouts de taille et quelques rares inconvénients. Commençons donc par les inconvénients:le poids à vide supérieur de près de 100 kg et les deux roues motrices supplémentaires font augmenter la consommation et diminuer les performances routières (de façon marginale). On note une consommation plus élevée d’environ 10% pour le Caddy Life. VW indique 6,7 litres en consommation normale pour le modèle sobre répondant à la norme Euro 4 et disposant d’un filtre à particules. En outre, sa vitesse maximale n’est que de 164 km/h, par conséquent inférieure de deux unités à celle de son aîné à traction avant.

Les avantages sont pléthoriques, l’argument principal avancé par de nombreux conducteurs qui ne jurent que par la transmission intégrale étant sa meilleure traction, quelle que soit la surface. Une meilleure stabilité dans les courbes et de la trajectoire est également citée. En revanche, VW ferme bêtement son marché à un grand nombre de clients potentiels qui apprécient recourir à la fonction traction. Les conducteurs de remorque sont en effet laissés pour compte, un attelage pour remorque n’étant pas combinable au 4Motion-Caddy.

Un embrayage Haldex

Galerie: Présentation Volkswagen Caddy 4MotionPour sa technologie de transmission intégrale, Volkswagen se fie traditionnellement à l’embrayage Haldex à régulation électronique qui peut faire passer en quelques millièmes de seconde la force motrice entre l’essieu avant et l’essieu arrière. D’importantes modifications de l’essieu arrière habituellement rigide ont toutefois été nécessaires. Ainsi, en raison de l’arbre à cardan et du nouveau différentiel arrière, les ingénieurs ont restylé l’échappement et sa tubulure. Le réservoir de près de 60 litres a dû subir le même traitement. Par ailleurs, l’espace entre les pneus et les passages de roue a augmenté de quelques millimètres.

Ce Caddy 4Motion est recommandé aux amateurs de conduite sur pistes enneigées, dans la boue, en forêt ou dans le sable. Il se révélerait encore plus intéressant doté d’un attelage pour remorque et attirerait quelques conducteurs supplémentaires, car la transmission intégrale sortirait alors tous ses atouts. (mb)

Galerie: Présentation Volkswagen Caddy 4Motion

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle