Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prise de contact Audi Q5

Prise de contact: Audi Q5

X3² = Q5

28.07.2008

Une baleine qui danse le lac des cygnes ? Un menhir qui se transforme en balle de tennis ? Une voiture tout-terrain qui se lance à l’assaut des virages ? Ce qui paraît très improbable, BMW l’a fait en premier avec le X3. Des moteurs puissants, une infrastructure plus ferme et une direction directe relativisent les kilos et la forme haute. Audi fait des coudes maintenant pour entrer dans la zone de vitesse synonyme de plaisir avec un SUV de taille moyenne, bien plus agile que tous les autres avant.

La vitesse très élevée est pour Audi depuis un certain un thème central. Entre autre avec la R8 ou la RS6, le constructeur d’Ingolstadt a posé des jalons impressionnants en ce qui concerne la mobilité sportive. Et le nouveau tout-terrain positionné sous le massif Q7 doit aussi prendre cette orientation. Les moteurs puissants en sont un premier garant. Audi propose trois blocs à la commercialisation à la fin de l’automne.

Efficaces et puissants

Le diesel à rampe commune connu dans sa version de 170 CV, combiné avec la boîte manuelle à six rapports constitue la version de base. Avec un Q5 d’un poids de plus de 1,7 tonnes, cela suffit déjà pour des valeurs respectables : 9,5 pour atteindre les 100 km/h départ arrêté et 204 km/h peuvent être atteint en pointe. Les reprises assurent un plaisir de conduite de haut niveau, le bruit du diesel reste décent. Tout comme la consommation : Audi indique 6,7 litres. Au cours de notre premier contact, l’ordinateur de bord affichait une valeur supérieure comme cela est souvent le cas en pratique : 8,8 litres.

Galerie: Prise de contact Audi Q5Le 2.0 TFSI est également un quatre cylindres de deux litres. Avec l’injection directe d’essence et la suralimentation, ce bloc délivre 211 chevaux et un couple de 350 Nm. Le Q5 est ainsi mobile en conséquence : les 100 km/h sont atteints en 7,2 secondes, la vitesse de pointe est de 222 km/h. Ce bloc particulièrement cultivé et puissant est combiné avec une boîte à double embrayage qui fait figure de référence au niveau du confort, de l’efficacité et des durées de changement de rapport. Avec 8,5 litres, la consommation est en outre maintenant à un niveau agréablement bas pour un SUV.

La palette de moteurs est provisoirement couronnée par un TDI de trois litres de six cylindres. 240 CV et un couple de 500 Nm réduisent la durée du 0 à 100 km/h en 6,5 secondes, l’accélération prend fin à 225 km/h seulement. En dépit de ces valeurs: la consommation doit s’établir à 7,5 litres, à la condition préalable que l’on déplace la voiture  avec sans avoir une semelle de plomb.

L’hybride Q5 viendra

Galerie: Prise de contact Audi Q5En 2009, Audi ajoutera pour le Q5 encore un six cylindres essence de 270 CV. D’autres versions de moteur sont prévues. De même, un Q5 hybride devrait faire son apparition en 2009 encore. D’autres moteurs plus faibles et plus économiques pourraient aussi être commercialisés auparavant. Le Q5 est un proche dérivé de l’A4 au niveau technique et pourrait recevoir d’autres moteurs de cette gamme.

Il est assure une grande dynamique longitudinale au moins à la commercialisation sur le marché. Mais le paquebot de 1,7 mètres de haut peut-il relativiser les forces centrifuges latérales de manière à coller un sourire sur le visage du conducteur ? Il y parvient avec en plus un sourire plutôt large. L’empattement de 2,8 confère une stabilité élevée en ligne droite. Mais le véhicule donne malgré tout une sensation de très bonne maniabilité. Avec sa direction directe, précise, sa carrosserie rigide ainsi que sa faible inclinaison sur le coté dans les virages rapides, le châssis en acier conventionnel offre déjà le rand écran en matière de dynamisme de conduite. La X3, qui a pris quelques rides entre temps, aura ici trouvé son maître. Le Q5 s’installe en pole position au moins provisoirement. Cela pourrait changer avec l’arrivée de la Mercedes GLK fin 2008 ou de la seconde génération de X3 à partir de 2010.

Beaucoup de technique pour un grand plaisir de conduite

Galerie: Prise de contact Audi Q5En dépit d’un dynamisme de haut niveau, le Q5 ne fait aucune concession pour le confort. Même associée avec les grandes jantes de 18 pouces, nous n’avons pas ressenti de chocs durs sur les mauvaises routes et la voiture n’a pas agacé avec un tressautement nerveux. Quiconque recherche une combinaison de sport et de confort encore plus parfaite, il faut commander Drive Select en liaison avec la suspension active. Ici, le conducteur peut choisir par simple pression sur un bouton entre un réglage privilégiant le confort ou un réglage particulièrement sportif. Dans la position Sport, la suspension et la direction sont sensiblement plus durs et les vitesses sont maintenues plus longtemps dans la DSG. Si l’on a en plus commandé la direction dynamique, les angles de direction sont en outre encore raccourcis et la voiture se laisse placer plus facilement dans les virages rapides et serrés.

Et la Q5 a encore un atout de dynamisme de conduite dans la manche : la transmission intégrale Quattro. Celle-ci assure toujours une forte traction ce qui procure un fort plaisir en particulier lors de l’accélération en sortie des virages. Dans le cas normal, 40 pourcent de la puissance est transmise aux roues avant. L’entraînement est ainsi légèrement typé propulsion. En fonction des besoins, la puissance varie à l’avant entre 15 et 65 pourcents. La répartition de la puissance se fait à la vitesse de l’éclair et de manière quasiment insensible. C’est bien plus le haut niveau d’adhérence permanent qui est sensible. Si la traction ou l’adhérence atteignent leur limite, un système de régulation complexe avec ESP assure un déplacement sûr et optimal. Le programme de stabilité en série peut assurer un mode tolérant sur les pistes de gravillons pour un haut niveau de plaisir et de dérive.

La saleté ne lui fait pas peur

Galerie: Prise de contact Audi Q5Outre les passages en virage rapides et sûrs, la transmission intégrale assure aussi en tout-terrain un plus de traction. Les passages tout-terrain délicats, le Q5 devrait, eut égard au 20 cm de garde au sol, 50 cm de passage de gué, 31 degrés de capacité de pente et 25 degrés de capacité de franchissement à l’avant et à l’arrière, les maîtriser facilement. L’ESP de tout-terrain et une assistance de descente électronique font partie des systèmes de régulation en série. Avec cette technique, la Q5 a de fait un potentiel d’aventure, mais il n’est pas un tout-terrain pur et dur. Ceux qui le souhaitent peuvent souligner la compétence tout-terrain du Q5 au niveau optique. Un pack style spécial est disponible, toutefois au prix d’environ 3.600 euros pour le 2.0 TDI.

Le vaste habitacle du Q5 offre également de nombreuses possibilités d’individualisation. Les véhicules de test étaient bourrés de tous les détails imaginables. Outre le système GPS Highend et une noble sellerie cuir, des décorations de bois et d’aluminium confèrent ici une ambiance aussi agréable que confortable. La version de base est bien plus sobre. Mais fonctionnalités, sensation et qualité de finition seront ici aussi de haute volée.

Beaucoup de place dans une caisse chic

Galerie: Prise de contact Audi Q5L’énorme toit panoramique de verre à ouverture électrique (presque 1.400 euros) procure une sensation d’espace particulièrement agréable. Même sans le toit de verre, l’espace disponible est grand à l’avant dans l’Audi tout-terrain. A l’arrière aussi, deux adultes peuvent être assis avec un bon espace aux jambes et à la tête. La banquette arrière dispose de fait d’une place centrale, mais celle-ci n’offre quasiment aucun espace aux jambes du fait du massif tunnel de transmission. La banquette arrière rabattable selon le rapport 40:20:40 peut en supplément coulisser de 10 cm dans le sens longitudinal pour un supplément de 200 euros. Le coffre à bagages d’une capacité normale de 540 litres peut atteindre au maximum 1.560 litres avec quelques manipulations depuis l’arrière. Il ne s’agit certes pas de valeurs exceptionnelles, mais le dossier passager rabattable en option permet aussi le transport d’objets particulièrement longs.

Galerie: Prise de contact Audi Q5La liste d’équipements propose une grande largeur de bande de possibilités de  d’embellissement de l’optique extérieure. Le Q5 n’en a même pas besoin, son aspect est fondamentalement agréable à l’œil. Sa silhouette présente des traits communs avec le Cayenne ou la X3, autrement la Q5 est clairement identifiable comme une Audi : la grande calandre Single-Frame, la ligne d’épaule haute et continue et la ligne de toit de type coupé sont déjà connus d’autres modèles de la marque. Au niveau optique, il ne s’Agit toutefois pas d’un Mini-Q7. Ses phares et feux arrière et une malle courant dans les flancs lui octroient un aspect qui lui est propre. La caisse extérieure est effilée et confère au SUV d’une longueur de 4,6 mètres un style compact, ce qui souligne encore ses prétentions dynamiques.

Prix premium

Galerie: Prise de contact Audi Q5Audi positionne le Q5 Audi non seulement sportivement mais aussi comme véhicule premium de luxe. Cela se répercute  naturellement dans le prix. Le modèle de base, le diesel 170 CV, requiert déjà un investissement de base de 39.000 euros. Le Q5 ne constitue ainsi pas une entrée particulièrement économique dans le monde des SUV. L’équipement de série est malgré tout assez vaste. Jantes alliage, climatisation automatique, système audio et bien davantage sont disponibles ex usine. Les possibilités d’équipement sont en outre très étendues. Quiconque souhaite davantage de luxe peut facilement faire monter le prix à 50.000 euros.

Par rapport aux concurrents directs, la Q5 est bien positionnée au niveau du prix. La X3 avec le moteur diesel de 177 CV coûte 39.150 euros, mais propose un équipement moins généreux que l’Audi. La Mercedes GLK coûtera avec un équipement comparable et boîte automatique plus de 40.000 euros avec le diesel de 170 CV.

Conclusion

Objectif atteint : Audi met sur le marché avec le Q5 le SUV de taille moyenne le plus dynamique sur le marché actuellement. La conduite du Q5 est en plus simultanément très confortable. Les tout-terrains sont en outre généreux au niveau du confort et de l’espace. La finition est de bon aloi. Les moteurs sont puissants, sans être exagérément gourmands. Ceux qui le souhaitent peuvent également sortir des sentiers battus avec l’Audi. Si l’on prend la technique en compte, le prix demandé est adéquat.

Galerie: Prise de contact Audi Q5

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle