Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prise de contact Ford Ka

Prise de contact: Ford Ka

Affaire d’interprétation

09.12.2008

Une époque touche à sa fin: après douze années de bons et loyaux services, Ford arrête la production de la Ka, devenue désuète, pour passer à la deuxième génération de la Fiat sur la base de la Cinquecento. Au premier regard, le lien de parenté étroit avec la 500 est toutefois difficile à déceler et une différence se fait également ressentir dans les premières impressions de conduite.

Pour différencier la nouvelle Ka de la Fiat 500, Ford ne s’est pas contenté de modifier le logo de la marque, loin de là. Esthétiquement, la Ka dégage une tout autre image que l’allure rétro de la coquette 500. La deux portes à l’assurance rafraîchissante est plutôt empreinte du langage stylistique particulièrement dynamique à l’heure actuelle chez Ford, caractérisé notamment par la ligne de ceinture s’élevant en direction de l’arrière, les passages de roues fortement accentués, les phares en amandes et une grande prise d’air à l’avant.

Galerie: Prise de contact Ford KaA l’intérieur également, même si la Ka partage l’architecture de base de la 500, Ford a transformé un grand nombre de détails. Ainsi, on peut observer à l’arrière du volant un tableau de bord classique comprenant deux grands cadrans circulaires, et non un compteur géant fantaisiste comme dans son pendant Fiat. Pour le reste, le poste de conduite en plastique de la Ka atteste de couleurs enjouées et d’une grande diversité, composant un tableau tonique qui n’a plus rien en commun avec l’impression de petit modèle austère que dégageait la première génération.

Typiquement citadine

Galerie: Prise de contact Ford KaL’espace disponible à l’avant est correct et la prise en main se fait en toute simplicité. On peut néanmoins regretter que le volant ne soit pas réglable en profondeur et que les surfaces d’assise soient relativement courtes à l’avant. L’accès aux places arrière est en outre laborieux et l’espace y est limité, ne pouvant accueillir confortablement que deux enfants au maximum.

Avec ses 224 litres, le coffre de la Ka affiche également une capacité du niveau d’une citadine, même s’il peut être agrandi à un peu plus de 700 litres grâce au dossier arrière rabattable en deux parties de série. D’autre part, le hayon peut s’ouvrir de façon classique, en tournant la clé dans la serrure, ou à partir de la gamme d’équipement Titanium, en appuyant sur un bouton de la commande à distance. Un bouton de déverrouillage supplémentaire fait toutefois défaut sur le hayon lui-même.

Choix binaire

Galerie: Prise de contact Ford KaAu rayon des motorisations, deux possibilités seulement se côtoient: un essence 1,2 litre de 69 CV et un diesel 1,3 litre de 75 CV. Le potentiel de performance de ces mécaniques Fiat suffit amplement dans toutes les situations de circulation, mais le moteur essence semble prompt à se fatiguer, alors que le diesel suscite une impression de plus grande agilité grâce à un couple satisfaisant dès les bas régimes. Si l’on souhaite accélérer le rythme avec l’essence, il faut monter en régime et, au-delà de 4000 tours, le moteur pourtant discret ne passe pas inaperçu sur le plan acoustique. S’appuyant sur une ardeur disponible dès le démarrage ou sur une escalade du régime, les deux quatre cylindres propulsent la Ka aux 100 km/h en 13 secondes à peine, départ arrêté, et culminent à une vitesse de pointe pratiquement identique d’environ 160 km/h.

Galerie: Prise de contact Ford KaOutre leur tempérament, les deux entraînements séduisent plutôt par leur sobriété. Le diesel consomme en principe quelque quatre litres et l’essence sensiblement un litre de plus. Les deux moteurs sont par ailleurs associés à une transmission à cinq rapports au maniement aisé, dont le levier de sélection agencé en hauteur tombe idéalement sous la main.

Au regard de la Fiat 500, la plate-forme de la Ka paraît plus confortable et le châssis réagit de façon moins cahoteuse aux irrégularités. Malgré cet ajustement, la petite Allemande ne penche pas comme un bateau en pleine tempête dans les courbes rapides et ne rechigne pas à enfiler les virages à une allure soutenue pour le plaisir. De temps à autre, la direction assistée électrique déplore cependant un fonctionnement un peu trop léger.

Intervention tardive

L’ESP disponible en option est réglé avec une tolérance inhabituelle. Même un pilotage empressé sur une route à lacets ne conduit que rarement jusqu’à la zone de régulation du contrôle de stabilité électronique. En cas d’optimisme exagéré, la Ka sous-vire délicatement et l’ESP produit seulement son effet à un stade tardif. De fait, la Ka permet ainsi de flirter avec les limites, mais le risque pourrait en même temps s’accroître d’aboutir à des situations dans lesquelles même l’ESP ne peut plus empêcher un décrochage du véhicule.

Base avantageuse

Galerie: Prise de contact Ford KaAvec le moteur essence de 1,2 litre et dans la gamme d’équipement de base Ambiente, la Ka est facturée sous la barre des 10.000 euros. Sa dotation est toutefois assez spartiate, les principaux éléments notables étant l’ordinateur de bord, le compte-tours, le réglage en hauteur du siège conducteur et du volant, la direction assistée et quatre airbags. Moyennant un supplément de 1.400 euros, on peut opter pour la configuration Titanium, dans laquelle s’ajoutent les rétroviseurs et les lève-vitres électriques, la climatisation, les feux antibrouillard et un verrouillage central à commande à distance.

En bref

Avec la Ka, Ford propose une citadine adulte, sans complication, dans un habillage rafraîchissant. Les détracteurs de la Fiat 500, qui la jugent trop coquette quoiqu’elle soit techniquement proche, trouveront dans la Ka une alternative à l’allure dynamique et tonique. L’habitacle fonctionnel séduit également par la fraîcheur de ses couleurs et de ses formes et, qui plus est, Ford équipe sa dernière née de moteurs sobres pour un prix raisonnable. L’équipement de base et la place disponible à l’arrière sont néanmoins quelque peu minimalistes.

Galerie: Prise de contact Ford Ka

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle