Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Prise de contact: Kia pro_cee'd

Prise de contact: Kia pro_cee'd

Take a seat

07.02.2008

Non, le titre ne fait pas allusion au constructeur espagnol, mais bien au mot anglais «seat», qui signifie le siège ou la place. Pourquoi? Parce que la nouvelle Kia pro_cee’d (prononcez «seat») n’a pas seulement fière allure, mais qu’elle offre également, entre autres, une place agréable. Vous n’avez pas tout compris? Ce n’est pas grave, lisez la suite.

Dans la famille Cee’d, le troisième modèle répond au nom de pro_cee’d. Une appellation étrange à l’écriture déroutante? Pas du tout. «pro_cee’d» était tout simplement le nom de code du projet du nouveau coupé au cours de la phase de développement. Les responsables n’ayant pas réussi, d’après Kia, à s’accorder sur un nom de baptême ciselé, le nom de code a été conservé sans façon pour le modèle de série. Et la décision n’est finalement pas mauvaise.

Un peu de tout

Prise de contact Kia pro_cee'dSi l’on observe attentivement ce coupé, certes compact avec ses 4,25 mètres, mais malgré tout 15 millimètres plus grand que le modèle 4 portes, les similitudes avec certains véhicules d’autres constructeurs sautent aux yeux.

Un peu d’Astra GTC d’un côté, un soupçon de Fiat Grande Punto dans une vue oblique de l’avant, ajoutez ici une pincée de Seat (cette fois, oui, la marque espagnole) et là un nuage de BMW Série 1, et vous obtenez un cocktail étonnamment harmonieux. La nouvelle pro_cee’d se prête dans une élégance sportive, tant aux trajets rapides qu’aux balades détendues.

Coupé spacieux

Prise de contact Kia pro_cee'dSportive, dynamique et jeune: précisément à l’image de la clientèle à laquelle Kia aspire pour la «Pro». En même temps, les Coréens sont néanmoins conscients que ce coupé BCBG attirera également un certain nombre d’amateurs qui ont largement dépassé la crise de la quarantaine. Ils s’adressent donc à un public qui n’a pas encore d’enfants ou dont la progéniture a déjà quitté de longue date le cocon familial.

Toutefois, l’espace pour les jambes réservé à l’arrière pour les enfants de tout âge est tout à fait correct et même généreux au regard des dimensions habituelles d’un coupé. Au niveau de la tête, la place est par contre tout juste suffisante, à tout le moins si on mesure 1,90 mètre et qu’on a choisi l’option du toit vitré ouvrant. À 340 litres et 1210 litres dossier rabattu, le volume du coffre correspond à la norme de la catégorie.

Easy Entry: késako?

Prise de contact Kia pro_cee'dLes concepteurs ont manifestement oublié un point en ce qui concerne l’intérieur: la pro_cee’d ne possède pas de réelle fonction Easy Entry, c’est-à-dire le système intelligent de réglage des sièges qui, lorsque le siège du conducteur ou du passager avant est rabattu, «retient» sa dernière position, et lorsque le siège est remis en place, rétablit cette position. Dans la Coréenne, le siège coulisse effectivement, mais il ne reprend pas son réglage d’origine. À chaque fois qu’un passager s’est faufilé à l’arrière, la position d’assise doit donc à nouveau être réglée, ce qui est énervant.

Énervant également, le champ de vision extrêmement restreint vers l’arrière. La lunette est étroite et plate, les montants C sont fort larges et les vitres latérales arrière rappellent davantage des meurtrières que des fenêtres panoramiques. Se garer en marche arrière s’apparente dès lors à une loterie, à moins d’avoir installé le système d’aide au stationnement acoustique. Ce dispositif n’est toutefois pas disponible dans la version de base LX, mais seulement dans la version EX, et uniquement dans un pack d’options à 800 euros. De plus, les capteurs d’aide au stationnement ne sont pas peints et restent donc noirs, ce qui, surtout avec une carrosserie de couleur claire, s’apparente à du bricolage.

Équipement de base raisonnable

La pro_cee’d est proposée dans trois gammes d’équipement et avec quatre motorisations. Au premier niveau, la LX déjà évoquée comprend en série l’autoradio CD MP3, les rétroviseurs extérieurs chauffants à réglage électrique, le volant réglable en hauteur et en profondeur, l’ordinateur de bord, le soutien lombaire aux deux sièges avant et les lève-vitres électriques. Un supplément mérite en outre d’être recommandé, à savoir la climatisation dans le pack à 1.000 euros.

Prise de contact Kia pro_cee'dLa version EX se classe un rang plus haut avec la climatisation, les phares antibrouillard, le régulateur de vitesse, les jantes 16 pouces en aluminium et la garniture en cuir du volant, du levier de vitesse et du frein à main. Elle est par ailleurs équipée de touches multifonctions au volant, d’une console centrale de couleur argentée et de vitres latérales hydrofuges qui, grâce à un traitement spécial, sont sensées ralentir l’encrassement en cas de pluie. L’adaptateur AUX-IN et le port USB n’ont pas non plus été oubliés.

Sous le qualificatif Sport, la version supérieure comporte entre autres les capteurs d’aide au stationnement à l’arrière, un détecteur de pluie, trois miroirs à rideau automatique et le kit sport, avec notamment les jantes 17 pouces. À cela s’ajoutent encore les sièges sport garnis en partie de cuir et à chauffage à trois niveaux.

Top départ

Prise de contact Kia pro_cee'dPour cette prise de contact, nous avons bien entendu eu droit à la version Sport de première classe. À peine installés, l’on remarque directement les sièges sport bien dessinés, qui ne procurent cependant pas un appui suffisant aux jambes. Au rayon des moteurs, nous avons opté pour l’essence, qui développe 143 CV dans une cylindrée de 2,0 litres. Un choix excellent, nous ne tarderons pas à le constater après le démarrage. Le puissant moteur à injection à collecteur d’admission atteste d’une sonorité sportive bien corsée, il est volontaire et offre une exploitation agréable de sa puissance. À pas moins de 4600 tours, il n’atteint que 186 newtons-mètres de couple, mais ce trait s’inscrit bien dans la personnalité de la pro_cee’d. À titre de comparaison, une Golf TSI de 140 CV réalise 220 newtons-mètres à partir de 1750 tours pour une cylindrée de 1,4 litre grâce à un turbo et à un compresseur.

À l’évidence, les hauts régimes, que l’on a plaisir à exploiter en tant que conducteur, n’agissent pas favorablement sur la consommation globale, que Kia chiffre à 7,1 litres. Au quotidien, il faut néanmoins compter largement 8 litres.

Diesel silencieux

Prise de contact Kia pro_cee'dPour économiser le carburant, l’on peut en particulier recourir à la motorisation 1.6 CRDi, qui représente en termes de puissance l’entrée de gamme du catalogue pro_cee’d.

Le 4 cylindres Common Rail à injection directe produit 115 CV et un couple maximal stable de 255 newtons-mètres entre 1900 et 2750 tours. Ces performances suffisent à assurer un comportement fluide, d’autant que le diesel est agréablement discret dès qu’il a atteint sa température de fonctionnement. La consommation moyenne s’élève en théorie à 4,7 litres, mais dans notre essai, nous ne sommes pas descendus sous 6,2 litres.

Le petit diesel comme le gros essence sont complétés par une transmission à 5 rapports. Les vitesses s’enclenchent parfaitement, quoique le degré de finition ultime fasse défaut. En option, il existe une boîte automatique obsolète à 4 niveaux, qui sera remplacée l’année prochaine par une version à 6 niveaux.

Patinage

Prise de contact Kia pro_cee'dUn défaut de nombreuses voitures à entraînement avant réside dans le manque de traction. Que l’on utilise le diesel ou l’essence, si l’on accélère franchement à la sortie d’un virage, les pneus Michelin 225 hurlent leur souffrance. Au même moment, l’anti-patinage régule la puissance à la baisse. L’opération est si délicate qu’elle passe pratiquement inaperçue. Il en va de même pour les interventions parcimonieuses de l’ESP- parcimonieuses, parce que même avec la plus mauvaise volonté, il est impossible de faire décrocher l’arrière. Dans les manœuvres de ce type, la direction a un effet suffisamment direct.

À l’opposé, le confort de conduite de la cee’d la plus sportive n’est pas plus que passable. Face à de profondes crevasses dans l’asphalte, le châssis montre ses limites et transmet les secousses dans les reins des passagers. De plus, la carrosserie accuse une tendance au tremblement que l’on retrouve d’ordinaire dans un véhicule ouvert.

La hausse des prix n’épargne personne

Prise de contact Kia pro_cee'dLes voitures coréennes, c’est bien connu, sont économiques. Eu égard à l’équipement et à la mise en œuvre de qualité, aux matériaux appropriés, et par conséquent, au tableau d’ensemble, le prix de départ de 21.190 euros pour la 2.0 Sport 143 CV est également acceptable. La 1.6 CRDi est proposée à partir de 16.890 euros, mais à ce prix, il s’agit uniquement de la version de base LX. Au niveau EX, elle coûte même 900 euros de plus que la fringante version essence.

Le catalogue pro_cee’d débute avec le modèle essence 1,4 litre de 105 CV, affiché à un tarif de base de 15.190 euros. Mais en général, ce prix est dépassé et il n’est alors plus vraiment avantageux. Encore une preuve que Kia a l’intention dans les prochaines années de laisser le «segment bon marché» aux Chinois.

En bref

Revenons un instant au jeu de mot du titre. Pourquoi peut-on prendre place dans la pro_cee’d l’esprit tranquille? D’une part, Kia accorde 5 ans de garantie sur l’ensemble du véhicule et 7 ans sur le moteur. Voilà pour l’aspect rationnel. D’autre part (pour l’aspect passionnel), le coupé Kia fait forte impression. Surtout avec le moteur essence 143 CV, l’offre est alléchante. Les amateurs qui fondent davantage leur décision d’achat sur les faits bruts privilégieront quant à eux le diesel, plus économique, ou carrément le break.

Prise de contact Kia pro_cee'd

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle