Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Prise de contact: Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGI

Prise de contact: Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGI

Bienvenue à Stuttgart !

21.02.2008

Daimler présente deux nouveautés. D’une part, avec la E 300 Bluetec, Mercedes-Benz importe aujourd’hui en Europe la technologie diesel déjà disponible depuis environ un an aux États-Unis. D’autre part, la E 350 CGI est totalement inédite. Elle utilise un moteur à injection directe d’essence affichant une puissance substantielle et une consommation modérée.

Le Bluetec n’est pas en soi une technologie novatrice. Ce système de réduction des émissions a été proposé dans une forme similaire dès le début 2005 pour le segment utilitaire de la marque Mercedes-Benz et il a depuis lors fait ses preuves dans plus de 60.000 poids lourds de camions et d’autobus. Mercedes a ensuite introduit il y a environ un an la première voiture Bluetec, la E 320 Bluetec, aux États-Unis, et aujourd’hui arrive le tour de l’Europe.

Question de propreté

Prise de contact Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGILa technologie Bluetec a principalement été conçue dans le but de réduire les émissions des moteurs diesel, la diminution de la consommation de carburant occupant une place secondaire. Au travers de modifications internes du moteur de base, le E 320 CDI, Mercedes a en particulier réussi à réduire les rejets d’oxydes d’azote jusqu’à 80% pour le E 300 Bluetec. L’amélioration du bilan des gaz d’échappement tient pour l’essentiel aux facteurs suivants: l’adaptation du boîtier de commande du moteur, la baisse du taux de compression de 17,7 (sur le E 320 CDI) à 16,5, de nouveaux injecteurs piézo-électriques, l’ajustement du turbocompresseur, l’optimisation de la recirculation des gaz d’échappement et l’utilisation de bougies de préchauffage céramiques innovantes.

Le retraitement des gaz d’échappement a en outre été amélioré. Le nouveau catalyseur d’oxydation et le filtre à particules, en conjonction avec un convertisseur SCR (Selective Catalytic Reduction), allègent par ailleurs les rejets de monoxyde de carbone (CO), d’hydrocarbures imbrûlés (HC) et d’oxydes d’azote. Au cumul, toutes ces mesures situent d’ores et déjà le E 300 Bluetec largement en deçà de la norme Euro 5.

Consommation inchangée

Prise de contact Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGIComment le nouveau E 300 Bluetec se comporte-t-il sur la route? En bref, il a un tempérament tranquille et posé, comme n’importe quel autre CDI 3 litres. Dans la déclinaison Bluetec, il développe 211 CV, soit 13 de moins que le E 320 CDI d’une cylindrée de 3 litres également et 21 de plus que le E 280 CDI, tenez-vous bien, de 3 litres également. À 540 newtons-mètres, le couple est rigoureusement identique au 320. Il n’est donc guère surprenant que la force avec laquelle l’entraînement Bluetec déplace les quelque 1,8 tonne soit impressionnante. La berline plafonne à une vitesse de pointe de 244 km/h, à 6 unités derrière la 320, et elle nécessite 7,2 secondes à l’accélération, soit 4 dixièmes de plus. Sur le plan de la consommation, le Bluetec se contente en moyenne de 7,3 litres et se situe ainsi sensiblement au même niveau que les deux autres CDI 6 cylindres. Le Bluetec n’est d’ailleurs baptisé «E 300» que pour des raisons de marketing de façon à s’insérer parfaitement entre le 280 et le 320. En termes de prix, la E 300 Bluetec occupe la tête du peloton des V6 CDI: Mercedes réclame au moins 51.304 euros pour ce condensé de technologie, soit environ 1.694 euros de moins que la E 320 berline.

Injection directe d’essence

Prise de contact Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGIL’autre nouveauté du catalogue Classe E de Mercedes, la E 350 CGI, coûte quant à elle au moins 55.055 euros. Déjà connu dans la CLS, son moteur s’impose à présent également dans la Classe E. Le V6 à injection directe d’essence peut se targuer de performances loin d’être asthmatiques de 292 CV et 365 newtons-mètres de couple. Il compte ainsi parmi les 6 cylindres les plus puissants de la catégorie moyenne élitiste, et avec 9,2 litres de super, parmi les plus économiques.

La diminution de la consommation de près d’un litre par rapport à la E 350 à injection directe de 272 CV est le fruit de la technologie CGI (Stratified-Charged Gasoline Injection). Cette dernière génération d’injection directe permet d’exploiter un mélange pauvre en carburant, même à haut régime.

Le système s’apparente dans sa conception à une injection diesel à rampe commune. Il s’articule lui aussi autour d’une pompe à haute pression, qui fournit à deux rampes (conduites) et six buses d’injection, une pression de carburant allant jusqu’à 200 bars- par rapport à quelque 2000 bars pour le diesel. Une multitude d’opérations d’injection précises peuvent être exécutées en l’espace de quelques millisecondes à chaque cycle grâce à de nouveaux injecteurs piézo-électriques, permettant une commande modulable et efficace de la combustion. De plus, les bougies d’allumage agencées par deux à proximité de chaque soupape de décharge créent les conditions idéales pour une bonne combustion, et par conséquent, une consommation inférieure de carburant.

L’élégance en marche

Prise de contact Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGIL’allure de marche de la nouvelle E 350 CGI, qui laisse fréquemment à désirer dans les moteurs essence à injection directe, est au-dessus de tout soupçon. À l’évidence, le V6 CGI (dotés d’arbres d’équilibrage) ne peut par nature prétendre aux performances d’une souplesse moelleuse d’un six cylindres en ligne.

Le conducteur dispose en permanence d’une réserve suffisante sous le pied grâce à un couple honorable de 365 newtons-mètres entre 3000 et 5100 tours. À partir d’environ 5500 tours, le bruit atteint toutefois une telle intensité qu’un passage de rapport est plus que souhaitable. Aussitôt dit, aussitôt fait. À peine le pied soulevé, la transmission automatique à sept rapports de série enclenche le rapport supérieur. De façon imperceptible, ainsi que Daimler nous y a habitués.

En bref

Prise de contact Mercedes E 300 Bluetec et E 350 CGILes deux nouvelles motorisations ont leur raison d’être dès lors que non seulement leurs qualités environnementales sont opportunes, mais les groupes ont également été positionnés avec une extrême finesse en termes de performances. Le nouveau diesel Bluetec représente (encore) actuellement le moteur à allumage spontané le plus propre dans la catégorie «Business», mais Audi et consorts ne tarderont pas à suivre l’exemple et à s’approprier à leur tour cet argument commercial. Il suffit de penser au salon IAA de cette année. La E 300 Bluetec franchit en tout cas un pas dans la bonne direction. Peut-être la consommation reste-t-elle au niveau du modèle de base malgré l’abondance de technologie, mais les émissions sont sensiblement réduites et les performances satisfont aux attentes les plus hautes.

Le même constat s’applique à la E 350 CGI, même si les mesures mises en œuvre cherchaient principalement en l’occurrence à diminuer la consommation tout en rehaussant les performances. Par ailleurs, le supplément de 1.089 euros (hors options) au regard de la E 350 plus faible de 20 CV est pour le moins raisonnable.

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle