Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Prise de contact: Renault Koleos

Prise de contact: Renault Koleos

Encore un…

18.06.2008

« Encore un ! » dirait presque quelqu'un qui n'est pas un amateur de SUV. Car aucun constructeur ne veut renoncer à la croissance continue de cette niche de véhicules. Et maintenant encore un petit nouveau, cette fois-ci de Renault : le Koleos, bientôt sur le marché.

Que Renault souhaite avoir sa part du marché des SUV était prévisible. D'un côté parce que ces voitures remplacent les berlines et les breaks, d'un autre côté aussi car le savoir-faire en matière de transmissions intégrales était déjà disponible chez le partenaire Nissan et que celui-ci dispose d'une compétence en tout-terrain souvent citée.

Infrastructure connue

Ainsi, le nouveau Koleos se fonde sur la plate-forme commune du Nissan Quashqai et du X-Trail. Mais alors que les japonais se sont plus voués à une vraie forme de tout-terrain avec un design plutôt cubique, les français misent sur le style de vie et le dynamisme.

Prise de contact Renault KoleosQue la lunette arrière inclinée fasse perdre un espace de chargement utile, cela n'est pas prioritaire. Le Koleos, d'une longueur de 4,5 mètres, avale malgré tout un peu plus de 450 litres. Pratique : la banquette arrière divisible selon le rapport 40:60 peut être aussi facilement rabattue depuis le coffre, ce qui donne un volume maximum de jusqu'à 1.380 litres. Le dossier disparaît ce-faisant complètement car les assises basculent vers l'avant. La Renault peut être chargée au moyen d'un hayon en deux parties - la partie inférieure bascule vers le bas.

Le dossier du siège passager peut être basculé comme la banquette arrière (en option). Il est ainsi possible de transporter des objets d'une longueur pouvant atteindre 2,6 mètres. La surface d'assise verticale derrière est toutefois dérangeante.

Des matériaux de haute qualité

Prise de contact Renault KoleosLes sièges eux-mêmes ne prêtent à aucune critique : on voyage confortablement à l'arrière comme à l'avant, il y a suffisamment d'espace pour la tête et pour les jambes partout. Les passagers du premier rang prennent place face à une planche de bord très large. Pendant que le conducteur bien installé derrière un volant réglable en hauteur et en profondeur contemple un instrument de bon aloi, le regard du passager ne porte que sur un grand paysage de plastique.

Les matériaux sont toutefois de bonne facture et donnent aussi cette impression au contact. Les surfaces douces soulignent au même titre que la finition précise la nouvelle exigence de qualité dans la maison Renault. Il s'y agit la commande simple du Koleos : les commutateurs dans la large console centrale sont auto explicatifs, le système de navigation en option avec grand écran est piloté via un tableau de commande qui lui est propre. Seul défaut : le bouton de démarrage se cache dans la console centrale et doit d'abord être trouvé.

Avec transmission intégrale ou traction

Prise de contact Renault KoleosLe Koleos est à deux ou quatre roues motrices suivant la motorisation. L'unique moteur essence, un quatre cylindres plein de couple de 2,5 litres de cylindrée et 171 chevaux, est uniquement disponible en version deux roues motrices. Renault indique une consommation de juste 10 litres de SP95. Pour les Diesel le moins puissant, les clients ont le choix entre 2 et 4 roues motrices, le Diesel le plus puissant étant quant à lui proposé exclusivement en 4 roues motrices.

Les deux Diesel ont une cylindrée de deux litres et développent respectivement 150 et 173 CV. Tous les blocs sont équipés en série d'une boîte à six rapports très agréable à utiliser; pour le diesel le moins puissant, Renault propose en option une boîte automatique à six rapports elle aussi. Le Diesel de base envoie 320 Nm sur le vilebrequin dès 2000 tours/minute, ce qui est suffisant pour accélérer la voiture d'un poids de 1,7 tonne à 100 km/h en 10 secondes. Renault indique une consommation de 7,2 litres aux 100 kilomètres pour la version traction, la version toutes roues motrices devrait quant à elle consommer 7,4 litres. Les modèles à boîte automatique consomment encore un litre de plus.

Quasiment pas plus rapide

Prise de contact Renault KoleosSi l'on se fie à la fiche technique, le Diesel le plus puissant n'est plus véloce que de peu. Il abat l'exercice du 0-100 km/h en 9,9 secondes et la vitesse maximale est-elle aussi quasiment égale à celle du petit moteur avec environ 190 km/h. Mais ses 360 Newton-mètre lui octroient une élasticité largement supérieure dès le bas du compte-tours. Elle est toutefois obtenue au prix d'un trou de turbo très sensible en dessous de 2.000 tours. Avec une consommation moyenne de 7,9 litres, le gros moteur consomme à peu près 1/2 litre de plus, les deux versions n'étant de toute façon pas des dromadaires.

Prise de contact Renault KoleosRenault s'est servi dans les rayons de Nissan pour la transmission intégrale. Un accouplement multi lame à commande électronique sur l'essieu arrière répartit la puissance entre les essieux. Le conducteur peut sélectionner le mode d'entraînement par simple pression sur un bouton : transmission purement avant (cela économise du carburant), transmission intégrale automatique ou transmission intégrale avec différentiel central verrouillé. En position auto, la puissance est automatiquement répartie entre les essieux suivant la situation de conduite et l'état de la chaussée. Le Koleos présente un caractère plutôt style traction car maximum  cinquante pourcents de la puissance sont transmis aux roues arrière. En mode verrouillé, jusqu'à 40 km/h, le différentiel central est bloqué, ce qui constitue une aide essentiellement pour les montées raides sur un sol glissant et dans la boue.

Capacité tout-terrain

Prise de contact Renault KoleosLa garde-au-sol d'une bonne vingtaine de centimètres octroie au Koleos également une certaine capacité pour le hors piste. Il s'y ajoute un angle de franchissement de 27° vers l'Avant et de 31° vers l'arrière qui permet au Koleos de grimper aussi des pentes fortement prononcées. Le conducteur est en cela assisté par l'aide au démarrage en montée et en descente montée en série. Cette dernière assure que la voiture parcoure la descente au pas, aussi bien en avant qu'en arrière, sans aucune action du conducteur.

Les ingénieurs ont donné la priorité au confort lors de la conception du Koleos, ce qui correspond bien au caractère SUV, mais qui est incomparable avec le comportement plutôt "imprécis" typiquement français des décennies passées. Le Koleos amortit les inégalités vraiment bien, sans que la caisse en soit pour autant fortement secouée et incontrôlable. Ce n'est en revanche par le cas de la direction : sa conception très indirecte est certes typique des SUV, mais elle est trop légère et fait remonter trop peut d'informations au conducteur.

Les prix

Prise de contact Renault KoleosLe modèle essence commencera vers 23.900 euros. Pour les modèles Diesel, le supplément pour passer de transmission aux seules roues avant à la transmission intégrale est de 2.500 euros. Le Diesel de 150 CV à transmission intégrale est disponible à 32.200 euros.

Ce qui est déterminé en revanche, ce sont les quatre gammes de finition. La version d'entrée de gamme s’appelle « Dynamique », et est déjà dotée d'un équipement de série étendu avec entre autres des projecteurs antibrouillard, le régulateur de vitesse, des lève-vitres électriques sur toutes les portes, une climatisation automatique et un autoradio-CD.

Prise de contact Renault KoleosLa finition « Dynamique Confort » ajoute à cet équipement une aide au stationnement, un système d'accès sans clé, le déverrouillage à distance de la banquette arrière depuis le coffre et une climatisation automatique. La finition «Dynamique Plus» contient le contrôle dynamique de conduite (ESP), l’antipatinage (ASR) et des phares xénon. La version haut de gamme s’appelle «Privilège», et contient la sellerie cuir et le toit en verre panoramique. En supplément, il y a aussi les sièges avant chauffants, le Carminat Bluetooth DVD et le Sound System Bose.

Conclusion

Avec le Koleos construit chez Renault-Samsung en Corée, les français proposent une alternative solide dans le segment des SUV. Les trois moteurs proposés sont bien adaptés au Koleos, le Diesel d'entrée de gamme avec 150 PCV sera celui sera le plus répandu en Europe. La technique de la transmission intégrale a déjà convaincu dans le Xtrail et le Quashquai, les nombreuses possibilités de rangement dans l'habitacle ainsi que les filets à bagage dans le coffre sont typiques de Renault. Les matériaux et la finition correspondent enfin à la promesse de meilleure qualité de la marque Renault, ce qui en soit est la bonne nouvelle. Bientôt, on verra si les clients se laissent convaincre aussi.

Prise de contact Renault Koleos

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle