Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Prise de contact: Renault Laguna

Prise de contact: Renault Laguna

Sur le podium

11.12.2007

Renault a un objectif ambitieux: avec la nouvelle Laguna, les Français cherchent à intégrer le top 3 du segment D au niveau de la qualité. La version précédente ne pouvait être qualifiée d’irréprochable, mais les concepteurs ont déployé pour l’occasion de grands efforts. La nouvelle Laguna réussira-t-elle à se hisser sur le podium? La réponse à l’arrivée de notre premier essai.

Dynamique, fluide, élégante: voilà comment les responsables de Renault décrivent le design de la nouvelle Laguna. Souvent, ils emploient aussi le terme «adulte». La berline, qui atteint désormais 4,70mètres (4,80mètres pour le break), paraît en effet sensiblement plus aboutie que son prédécesseur, quelque peu disproportionné.

Prise de contact Renault LagunaL’objectif de figurer parmi les trois meilleurs véhicules du segment D sur le plan qualitatif semble à la portée de la Laguna. Après les problèmes de qualité substantiels dont la marque était coutumière, il est néanmoins urgent pour Renault de rattraper le niveau du marché. La concurrence est rude entre la Citroën C5 et la Mercedes ClasseC et les chiffres de vente de la catégorie moyenne ne cessent de s’éroder. La clientèle visée a aujourd’hui mûri et accru ses exigences, affirme Renault.

En terrain connu

Prise de contact Renault LagunaLes concepteurs ont renoncé aux expériences techniques du côté du design, le ton étant donné par les angles et les arêtes. L’arrière se terminant à plat produit un effet optique d’allongement, et sur le break également, le hayon est incliné à l’extrême. Malgré une vitre de grande dimension, la vision vers l’arrière est limitée, et sur la berline, la hauteur du coffre nuit à la visibilité.

C’est à ce prix que la malle à bagages, spacieuse, atteint pas moins de 462litres, un volume pouvant accueillir deux grandes valises et quelques petits sacs. Les sièges se rabattent au moyen d’une poignée pour bénéficier d’une capacité de près de 1400litres, et 200litres supplémentaires encore pour le break. Ce confort n’est toutefois pas uniquement réservé aux bagages, mais les passagers de la nouvelle Laguna, jusqu’à 5personnes, apprécieront également l’espace royal qui leur est offert.

Élégance française

Prise de contact Renault LagunaL’élégance annoncée se reflète dans l’habitacle. Le tableau de bord courbé à deux cadrans et les appliques décoratives en bois non traité (en fonction de la gamme d’équipement) lui confèrent un parfum de luxe. De plus, les matériaux ont été choisis avec soin et mis en œuvre à un niveau élevé de finition. Le concept d’utilisation est enfantin grâce aux commutateurs et aux boutons intuitifs. Seule la commande du navigateur, positionnée sur la console centrale, exige un pivotement du conducteur.

D’autre part, la carrosserie affiche nettement moins de torsions. Par rapport au modèle qu’elle remplace, la nouvelle Renault est beaucoup plus rigide, le roulis latéral ayant pu être réduit de façon significative. En conjonction avec la direction plus précise, l’amélioration du plaisir de conduite est perceptible.

Moteurs essence puissants…

Prise de contact Renault LagunaLa Laguna est déjà disponible (break: février2008) avec quatre motorisations 4cylindres. Parmi les deux moteurs essence d’une cylindrée de 2litres, le plus petit produit 140CV suffisants pour cette Française d’une tonne et demie et est couplé à une transmission manuelle à 6rapports, tandis que le modèle turbo de 170CV est livré de série avec une boîte automatique à 6vitesses. Leur consommation respective se situe d’après les données de Renault à 7,9 et 8,9litres.

Plus économiques à l’usage, les deux motorisations diesel ne sont pas pour autant moins puissantes. Le moteur 1.5dCi à technique Common Rail, développant 110CV, se satisfait en moyenne de 5,1litres seulement aux 100kilomètres. Dans notre essai, le petit moteur à allumage spontan9 s’est montré convaincant. Il amène la Laguna à la vitesse de 100km/h en 12,1secondes, attestant d’une force de traction et d’un régime suffisants. Conforme à la norme Euro 4, le moteur 1,5l n’est cependant pas équipé d’un filtre à particules.

…et diesel économes

Prise de contact Renault LagunaLes amateurs prêts à investir un peu plus porteront plutôt leur choix sur le 2.0dCi de 150CV doté d’un filtre en série. La différence par rapport à la version inférieure n’est pas énorme, mais dans l’ensemble, le groupe produit un effet de vivacité et de facilité accrues. En tout état de cause, 100Newton-mètre supplémentaires se marquent sur l’essieu avant (340Nm à 2000tours). Avec une consommation moyenne de 6litres, le modèle supérieur reste malgré tout économe.

Les deux moteurs sont associés à une transmission à 6vitesses, la configuration automatique figurant sur la liste des options pour le 2litres. Il est toutefois préférable de consacrer son argent à d’autres postes dès lors que le mécanisme automatique fonctionne certes sans à-coups, mais lentement et en s’accordant de longs délais de réflexion. Les passages de vitesses manuels, en revanche, s’effectuent en général sans difficulté et ne nécessitent que rarement une légère insistance.

Nouvelles versions haut de gamme

Prise de contact Renault LagunaÀ partir du lancement du break, l’année prochaine, trois moteurs supplémentaires propulseront la Laguna. Une version de base 1,6litre de 112CV s’ajoutera du côté essence, tandis que la gamme diesel s’enrichira d’un moteur de 130CV, destiné à combler la lacune entre le 1,5 et le 2,0litres, ainsi que d’un modèle de pointe culminant à 173CV.

Deux 6cylindres d’une cylindrée de 3litres pour le diesel et 3,5litres pour l’essence, à ce jour encore à l’étude, viendront couronner l’assortiment dans le courant de l’année prochaine. Enfin, à partir de la fin 2008, la famille Laguna s’agrandira d’un coupé aux lignes gracieuses.

Trois gammes

La Laguna ne se décline plus désormais qu’en trois gammes d’équipement au lieu de quatre. Le maître-achat réside dans la gamme moyenne baptisée «Dynamique», qui dispose d’éléments de confort supplémentaires tels que la climatisation régulée, l’allumage automatique des feux de croisement et des essuie-glaces et le régulateur de vitesse. La finition «Initiale» offre en plus le système d’accès sans clé, les sièges chauffants, le système de navigation, les projecteurs bi-xénon et les capteurs d’aide au stationnement.

Le premier moteur essence coûte 22900euros dans la catégorie d’entrée de gamme «Expression» et 25900euros dans l’équipement «Dynamique». Pour le 2.0 T plus puissant, les prix pratiqués oscillent entre 28650euros (Dynamique ) et 29250euros (Privilège). Les tarifs se situent dans une marge similaire en diesel, avec un modèle de base à 23 100euros et le modèle essence à partir de 22 100 euros.

Le 2.0 T «Auto Initiale»  (automatique) coûte 34 050 euros.

En bref

Les Français veulent appartenir au top 3 du segment moyen, et avec cette nouvelle Laguna, ils sont en bonne voie pour y parvenir. Renault a largement progressé en qualité et ses moteurs silencieux et puissants renforcent encore l’impression de bien-être. S’agissant du design, enfin, il appartient à chacun de se forger son opinion.

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle