Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Prise de contact: Seat Ibiza

Prise de contact: Seat Ibiza

Ligne arrondie et arêtes vives

17.06.2008

Le groupe VW a mis au point une nouvelle plate-forme, appelée A0. Cet acronyme désigne la nouvelle structure conçue pour les petits modèles tels que la Polo. On la verra pour la première fois sur la quatrième version de la Seat Ibiza avant qu’elle n’équipe la prochaine génération de la voiture la plus populaire de VW. Outre un design progressif, tout a radicalement changé, y compris l’intérieur. C’est un tout nouveau modèle que nous propose donc VW.

Prise de contact Seat IbizaGalerie

Début mars 2008, le prototype Bocanegra de Seat annonçait déjà de manière spectaculaire la future Ibiza. La version quatre portes de série, un peu moins impressionnante, est officiellement lancée le 14 juin 2008. Avec une ligne de toit s’inclinant vers l’arrière, des arêtes intérieures vives et un aspect … désormais … plutôt volontaire, le modèle espagnol tranche toutefois agréablement avec l’uniformité des petites voitures. Sur jantes alu chics, revêtue d’une peinture métallisée soignée et avec un petit empattement, la voiture se regarde même avec plaisir. Quant à l’aspect extérieur, la nouvelle Ibiza n’a aucun point commun avec la précédente. Son jeu varié de surfaces et d’arêtes rappelle plutôt la nouvelle Mazda2.

Plus chic, moins VW

Prise de contact Seat IbizaMême à l’intérieur de l’Ibiza, tout est pratiquement nouveau et sensiblement différent de ce que l’on trouve chez Volkswagen. Quelques menus détails, tels que la clé de contact ou le commutateur de lève-vitres, rappellent encore la gamme classique de Wolfsburg. L’habitabilité a été en outre augmentée. A l’avant, l’Ibiza offre désormais un accès confortable ainsi qu’une bonne position du siège avec suffisamment de possibilités de réglage.

Les fonctions sont agencées de manière logique et les commandes sont aisément compréhensibles. La voie étroite pour insérer la clé dans la serrure de contact est malgré tout un peu gênante. Le conducteur dispose d’un tableau de bord bien lisible et plutôt sportif. Les matériaux laissent une impression ‘chic’ pour cette catégorie de véhicule. Il y a même des surfaces moussées, du plastique noppé avec effet alu. Les ouïes d’aération rondes sont en revanche un peu massives. L’unité de commande de la climatisation en noir brillant donne l’impression d’avoir été rajoutée. Le panneau de commande de l’installation audio a la même surface. Les deux sont des nids à poussière manifestes. Mais un chiffon trouvera aisément sa place dans un des nombreux vide-poches.

Super-support pour GPS

Prise de contact Seat IbizaUn support spécial pour appareils de navigation autonomes est intégré dans la planche de bord et c’est là une jolie trouvaille. Moyennant un supplément de 50 euros, on obtient un logement pratique avec une alimentation électrique. A vrai dire, il ne peut accueillir pour l’instant que le modèle TomTom One V3. Seat souhaite également offrir ces supports pour d’autres appareils de navigation. Par ailleurs, il n’y aura plus pour l’Ibiza de système de navigation intégré et donc très coûteux.

Malgré une augmentation de l’espace, l’habitacle à l’arrière reste décevant. Quatre adultes se partagent les deux rangées de sièges d’une manière à peu près satisfaisante. Mais pas de place pour des basketteurs. Quant au coffre à bagages, l’Ibiza offre un volume de 292 litres, ce qui en fait la numéro un dans sa catégorie. Le dossier de la banquette arrière rabattable 60-40 se manie aisément. En rabattant encore en plus le siège vers l’avant, le volume de l’espace de rangement jusqu’au toit atteint 847 litres. Le seuil de la malle reste une marche désagréable.

Des moteurs bien connus

La nouvelle Ibiza sera d’abord proposée en six motorisations: trois versions diesel et trois versions essence. La gamme de puissance va de 70 à 105 ch. Nous avons pris en main le modèle essence le plus puissant pour l’instant, à savoir la version équipée du moteur 4 cylindres de 1,6 litre d’une puissance de 105 ch. Ses performances : vitesse maximale sur circuit 187 km/h, temps d’accélération 10,5 secondes. Equipée de ce moteur, l’Ibiza a déjà un sérieux répondant. Mais lorsque le parcours se fait plus montagneux, il faut recourir à des fréquents changements de vitesse. La boîte de vitesses est longue et le quatre cylindres demande un certain régime, du moins en montée. Au delà de 4000 tours, le bruit du vigoureux moteur est très présent à l’intérieur. Par ailleurs, l’Ibiza ne dispose actuellement que d’une boîte de vitesses souple à cinq rapports. La nouvelle boîte de vitesses séquentielle à double embrayage et sept rapports (DSG), c’est pour plus tard. Seat annonce une consommation de 6,6 litres aux 100 kilomètres, soit 0,3 litre de moins que le modèle antérieur équipé du même moteur.

Une belle adulte

Prise de contact Seat IbizaAvec la nouvelle Ibiza, finies les sensations de conduite de petite cylindrée. Elle a presque tous les attributs d’une grande et les virages serrés ne lui font pas peur. Malgré une carrosserie rigide, le conducteur ne ressent toutefois pas une véritable sensation de conduite sportive. La direction n’agit pas directement et le train de roulement coordonné confortablement n’est pas assez rigide. Un effet positif cependant: les mouvements de caisse sont bien amortis et les aspérités du terrain sont moins ressenties par les occupants. En outre, l’anti-patinage ESP réglé de manière assez tolérante est installé en série sur chaque modèle. Mais celui qui souhaite acquérir une espagnole sportive et au sang chaud devra attendre le lancement des versions hautes performances FR et Cupra qui seront réintégrées dans la gamme.

La version deux portes sera prête en septembre. D’autres carrosseries devraient suivre. Une version tri-corps, un break ainsi qu’une camionnette sont envisagées sur la base de l’Ibiza. D’autres variantes ne sont ni démenties, ni confirmées. Pour les dix ans à venir, le président de Seat Erich Schmitt prévoit un doublement du nombre d’unités vendues. Une diversification des versions d’Ibiza devrait aider à atteindre cet objectif.

Et les prix?

Prise de contact Seat IbizaLe modèle 70 ch 1,2 litre et son équipement Reference marque l’entrée de gamme de l’Ibiza cinq portes. Ce modèle sera d’abord proposé à un prix de 11.990 euros à titre de lancement sur le marché. Par rapport à l’Ibiza de la troisième génération, cela représente une nette augmentation de prix. Mais l’ESP et des fonctions aussi pratiques que l’assistance au démarrage en côte sont montés en série. Des lève-vitres électriques à l’avant, un volant réglable en longueur et en hauteur, un siège du conducteur également réglable en hauteur et un verrouillage centralisé des portes avec commande à distance font également partie de l’équipement de base. Les jantes de 14 pouces semblent un peu perdues dans les passages de roue bien dessinés.

Des jantes de 17 pouces sont également disponibles moyennant supplément. Autre accessoire intéressant: le port USB pour connecter un lecteur MP3. La gestion du menu d’un iPod peut ensuite être transmise sur l’unité audio. Un kit mains libres bluetooth peut également être commandé. Les phares bi-xénon avec feux de croisement de jour et phares orientables ainsi qu’un lave-phares sont des options inhabituelles pour cette catégorie, sans oublier le grand toit ouvrant en verre panoramique très chic.

Prise de contact Seat IbizaSeat a officiellement publié des tarifs détaillés. Par exemple, le modèle essence le plus performant que nous avons testé sera disponible à partir de 15.090 euros. Le modèle diesel le moins coûteux, de 80 ch, 1,4 litre TDI, coûte 14.290 euros, tandis que le modèle 1,9 litre TDI, avec 105 ch, revient à 15.490 euros.

L’Ibiza est donc devenue plus chère, mais son prix se situe juste au-dessous du niveau de ses concurrents directs. La Peugeot 207 cinq portes coûte 13.360 euros en version de base alors qu’une Renault Clio comparable coûte 12.800 euros. Sur ce point, le prix de lancement de l’Ibiza est même remarquablement attractif, si l’on considère notamment son équipement plus perfectionné avec l’ESP.

En bref

La nouvelle Seat Ibiza a été à maints égards revalorisée par rapport à sa devancière. Elle a un look plus mature, plus moderne et sa conduite est à l’avenant. Un espace intérieur plus vaste et de nombreuses options d’équipement intéressantes ajoutent encore à la valorisation de cette petite cylindrée. Soulignons surtout la présence de l’ESP qui équipe de série toutes les versions. En outre, le poste d’arrimage pour les navigateurs est astucieux. Tout cela pour un prix équitable.

Prise de contact Seat Ibiza

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle