Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Reportage: 100 ans de Monte Carlo

Reportage: 100 ans de Monte Carlo

Les années glorieuses

26.01.2011

Cette année, le Monte Carlo fête son centième anniversaire. Retour sur les plus belles pièces de métal ayant écumé les routes de la principauté.

Reportage 100 ans de Monte CarloGalerie

Le rallye organisé en 1911 était un long voyage vers Monte Carlo dont la principale difficulté était le franchissement des Alpes. Cette épreuve de régularité fut plus tard enrichie d'épreuves spéciales de vitesse, en Ardèche entre-autres, et se terminait par le passage du légendaire Col du Turini. Ce n'est qu'en 2005 que Monte Carlo devint le pôle d'attraction d'où partait le Rallye.

Aux points

100 ans de Monte CarloLe Français Henri Rougier fut le premier vainqueur en 1911 au volant de sa Turcat-Mery, après un comptage des points qui prenait en compte l'état du châssis et l'élégance de la voiture.

Ford est l'une des marques pouvant revendiquer les plus longs états de service au Monte Carlo. La marque l'emporta pour la première fois en 1936, puis fut ensuite au départ de nombreuses fois, avec entre-autres la Zéphir au volant de laquelle Maurice Gastonides – père du flash automatique – gagna en 1953. Ensuite, Falcon, Cortina, Escort, Sierra… Toutes ont mordu la poussière face à la concurrence. Ce n'est qu'avec l'Escort Cosworth des années 90 et la Focus WRC en 2006 que le succès fut de retour.

Traction

100 ans de Monte CarloLes concurrents les plus redoutables étaient parfois les plus inattendus. On pense par exemple à la première victoire de Saab en 1962, une petite 96 avec le grand Erik Carlsson au volant. On pense aussi à 1964, année où Paddy Hopkirk offrit une première victoire à la Mini Cooper. Des victoires suivies par celles de 1965 et 1967, et aussi par la célèbre disqualification de 1966 pour cause de phares non-conformes.

100 ans de Monte CarloLe bénéficiaire de cette disqualification furent Pauli Toivonen et sa superbe DS. Cette voiture-squale l'avait déjà emporté en 1959 et avait été la première voiture traction à gagner l'épreuve. Sur les routes souvent enneigées, la traction semblait être un atout incontournable. La première victoire de Citroën remonte donc à 1959, mais grâce à Sébastien Loeb de nombreuses autres se sont ajoutées à la liste depuis le début des années 2000, avec les Xsara et C4 WRC.

100 ans de Monte CarloRenault figure sur la liste d'honneur depuis déjà 1925, et c'est avec l'Alpine A110 que la marque a écrit ses plus belles pages d'histoire au Monte Carlo. La petite sportive française l'emporta en 1971 et domina carrément tout le podium en 1973. Gérard Larousse aurait déjà du gagner en 1968, mais quelques plaisantins avaient jeté de la neige sur la route et l'Alpine termina dans le décor.

Porsche

100 ans de Monte CarloL'Alpine ne fut pas la seule voiture de sport à triompher au Monte Carlo. Beaucoup oublient que dans les années 60, la Porsche 911 était une arme de choix pour le rallye. Elle compte à son palmarès trois victoires entre 1966 et 1970. Mercedes aussi compte une victoire, en 1960. Mais le principal mérite de la marque est d'avoir mené quelques belles amazones au départ. Ainsi Ewy Rosqvist von Korff et Ursula Wirth remportèrent le classement dames en 1963, avec leur 220 SEb.

Lancia

100 ans de Monte CarloOn ne peut pas raconter l'histoire du Monte Carlo sans parler de Lancia. Des voitures de la marque italiennes ont remporté pas moins de 13 victoires dans ce rallye qui ouvre la saison. Des classiques parmi les classiques comme la Stratos, la 037 et surtout la Delta sous toutes ses formes ont été couronnées à Monaco.

100 ans de Monte CarloLes années 80 nous avaient amené les monstres Turbo du Goupe B. Des F1 avec une plaque d'immatriculation, voilà ce qu'étaient ces voitures. Audi disposait de sa célèbre Quattro, mais n'a su la mener à la victoire qu'une seule fois, en 1984. La technologie était supérieure, mais la mécanique ne l'était pas. C'est Walter Röhrl qui fit gagner Audi en 84, puis il gagna encore plus tard avec une Lancia 037 puis une Opel Ascona.

Spectacle!

100 ans de Monte CarloL'une des automobiles les plus spectaculaires du Groupe B était sans conteste la Peugeot 205 Turbo 16, victorieuse en 1986 avec Ari Vatanen, aujourd'hui membre du Parlement Européen. Plus tard, la marque a bien su négocier le passage au WRC avec entre autres les 206 et 307, pilotées en leur temps par Marcus Grönholm et notre compatriote Freddy Loix. Ce dernier est au départ du Monte Carlo cette année encore, au volant d'une Skoda Fabia.

L'une des marques de fabrique du Monte Carlo, c'est d'être imprévisible. Ici de la glace, là de la neige, plus loin de l'asphalte sec… Parfois c'est le plus malin qui gagne, parfois c'est le plus veinard. Mais il se passe toujours quelque chose. Ce sera encore le cas cette année.

Coffret

Si vous voulez en savoir plus, un coffret rétrospectif peut être commandé sur le www.montecarlo100ansderallye.com. Ce diptyque coûte – tenez-vous bien – 265€.

100 ans de Monte Carlo

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle