Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Rapport: La roue de secours

Rapport: La roue de secours

La roue de secours, cinquième roue du carrosse

18.11.2008

La roue de secours est la cinquième roue de la voiture. Et pourtant elle est souvent négligée. Lorsqu'il s'agit de savoir si le pneu de rechange est à la bonne pression, qu'il est aux bonnes dimensions par rapport au train de pneus existant, s'il peut remplacer un pneu d'été ou un pneu d'hiver ou qu'il n'est pas trop vieux, le conducteur est souvent déjà en panne. Des systèmes de dépannage modernes peuvent résoudre le problème.

Rappelez-vous de la loi de Murphy, dite « de l’emmerdement maximum »: C'est forcément lorsqu'on se rend en vacances et qu'il est pénible de décharger toutes les valises pour atteindre la roue de secours qu’on va crever une roue. Heureusement, il existe des pneus qui peuvent désormais rouler en « état d'urgence », rendant littéralement inutile la roue de secours. Mais il faut malgré tout respecter quelques consignes.

Des pneus d'urgence et des kits réparation

Certains constructeurs équipent de série leur véhicule avec les fameux pneus « Run Flat ». Ils ont des parois latérales renforcées et peuvent continuer à rouler sans air jusqu'au prochain garage. Les pneus « Run Flat » sont conçus en règle générale, en cas de panne, pour une vitesse de 80 km/h et pour une distance allant jusqu'à 150 kilomètres.

De plus en plus souvent, on trouve dans les véhicules neufs un set manuel de réparation pour pneus qui remplace la roue de secours encombrante. Ils contiennent souvent un mélange de gomme liquide en petite bouteille munie d'un petit compresseur qui se branche sur l'allume cigare. Le colmatage s'effectue par la valve dans le pneu défectueux, le compresseur répartit ensuite le tout et regonfle en même temps le pneu.

Aller immédiatement chez un garagiste

Il n'y a pas de loi spécifique qui oblige à avoir une roue de secours dans son véhicule. Si vous utilisez un set de dépannage, vous devez néanmoins vous rendre chez un garagiste le plus vite possible. Mettre une rustine, c'est une solution d'urgence qui doit toujours être provisoire, car un point important de votre sécurité est menacé et cela met en  danger les autres usagers de la route. Le poids très faible de ces kits de dépannage représente un énorme avantage. Ils ne pèsent souvent que deux kilos, tandis qu'une roue de secours pèse 20 kilos et plus. Celui qui renonce à cette cinquième roue peut économiser environ 0,2 litre de carburant aux 100 kilomètres.

Seulement si les dommages sont faibles

Malgré la simplicité d'utilisation, vous ne pourrez la plupart du temps que colmater les petits trous. Si le dommage est plus important, les systèmes de remplacement atteignent leurs limites. Si le pneu a déjanté ou si le manteau est endommagé, les petits kits de réparation électriques ne vous seront d'aucune utilité. Celui qui désire renoncer complètement à la roue de secours, parce qu'il aurait installé par exemple une installation GPL à l'emplacement de la roue de secours, doit alors songer à souscrire une assurance dépannage, qui peut être prévue par le constructeur ou avec l’achat de certains pneus hauts de gamme. (red)

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle