Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test VW Golf Variant

Test: VW Golf Variant

Golf à la mexicaine

26.08.2008

Sa sortie s’est fait désirer, même si elle a surpris par un coffre d’un goût légèrement douteux. Les feux arrières rudimentaires de la Golf Variant évoquent une lumière de Motels américains. Pas vraiment prévue pour le marché européen, VW reconnaît pourtant qu’elle peut trouver un public de Fans, séduits par sa simplicité. Depuis mi-2007, la talentueuse spécialiste du transport « made in Mexico » est à nouveau commercialisée. Petit test pratique.

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas la Variant est incontestablement dans la lignée de la Golf-/Jetta 5ème génération. Par conséquent, mis à part une façade chromée, inutile de chercher des marques d’extravagances. Il s’agit d’une voiture pour Monsieur Tout-Le-Monde, qui n’est ni vraiment longue, ni large, sans grand empattement, et n’impressionne pas vraiment par ses proportions. Et pourtant, avec ses 4m60 de long, elle a tout d’une compacte accomplie!

Galerie: Test VW Golf VariantCoté dimensions, l’intérieur est spacieux. A l’avant, les sièges sont agréables et confortables, adaptés aux longs trajets. Les adultes trouveront suffisamment de place pour les jambes à l’arrière. L’énorme toit panoramique en verre de notre véhicule de test rogne tout de même un à deux centimètres de plafond. Que quoi se retrouver très près du ciel, si l’on mesure plus d’1m90. Par contre, la vue aérienne est grandiose à l’avant comme à l’arrière. En outre, le toit s’ouvrir au moyen d’un bouton tournant et offre un style cabriolet, du moins aux passagers avant. L’investissement de 1.150 euros pour le toit panoramique s’avère rentable.

Système de navigation Low-Tech

Le RNS 300, combiné CD, Radio, navigation est un peu cher payé pour 1.456 euros. Les commandes sont certes simples, mais l’affichage monochrome (et déjà obsolète) ne permet pas de visualiser la carte. Si on y ajoute quelques erreurs de guidage, ça finit par énerver. Autant choisir soi-même un appareil externe, même s’il sera toujours moins élégamment intégré que la console.

Galerie: Test VW Golf VariantLe caractère fonctionnel et les finitions font la réputation de VW. Il n’en va pas autrement avec la Golf Variant. Son agencement et son ergonomie sont exemplaires. L’intérieur pourrait juste paraître un peu trop sobre. Le plastique noir largement présent est quelque peu vivifié par divers accents chromés. Par contre, tout est cohérent et fonctionnel; Vous êtes bien une VW. Dans les portes latérales, on trouvera de vastes poches de rangement et on peut simplement regretter qu’elles ne soient pas plus nombreuses.

Espace généreux

Beaucoup d’espace, également pour les grands bagages. Le coffre affiche un volume de 500 litres… et plus encore si l’on ajoute un bac de rangement qui apparaît lorsqu’on relève le plancher. Les crochets et œillets d’arrimage dans le coffre sont de série. Les dossiers des sièges arrières peuvent être rabattus individuellement pour augmenter le volume utile, jusqu’à de 1.5 m³. Un espace abondant, donc, dans lequel peut loger (en diagonale) une table de camping de 2.20 mètres de long. Et pour 181,50 EUR de plus, le siège avant passager est rabattable, ce qui permet d’embarquer des objets encore plus longs.   

Diesel raisonnable

Galerie: Test VW Golf VariantEn entrée de gamme, le Diesel de 1.9 TDI développe 105 CV. Une motorisation tout à fait satisfaisante qui vous emmène du départ arrêté à 100 km/h en douze bonnes secondes. La VW annonce une vitesse de pointe de 187 km/h. Avec 4 personnes à bord et leurs bagages, la voiture manque toutefois de tempérament. L’acoustique est correcte, même si on ne pourra pas cacher qu’il y a un diesel sous le capot. La boîte vitesses à cinq rapports est formidable, et pourrait encore en supporter une sixième, ce qui serait encore un plus pour la consommation de carburant.

Pour son poids de plus de 1.4 tonnes, ce diesel est économe. D’après VW, la Variant se contenterait de 5.2 litres aux 100km. Pendant notre circuit, nous avons estimé la consommation à pratiquement 6 litres. Après 3'000 km de tests, la consommation tournait plutôt autour de 6.8 litres, toutefois, avec des étapes sur autoroute,  pied au plancher (on est en Allemagne).

Excellente voiture pour les longs trajets

Galerie: Test VW Golf VariantOn se sent extrêmement à l’aise sur l’autoroute dans la Golf Variant. De nombreux kilomètres peuvent être avalés en toute décontraction. Un plein suffit pour 700 à 900 km. La sortie de virage correcte, la direction précise, les suspensions de qualité et le faible niveau sonore contribuent au  confort de conduite. Celui qui aime la vitesse peut également avaler les virages à vive allure. Dans les lacets, la VW chasse toutefois et déborde allégrement vers l’extrémité du virage. Dans ce cas, l’ESP de série s’avère utile pour maintenir le véhicule sur sa voie.

Plus chère que la concurrence

Galerie: Test VW Golf VariantLa Golf break dotée d’un moteur essence de 80 CV est disponible pour 17.530 euros, la variante Diesel avec filtre à particules utilisée pour notre test coûte environ quatre mille euros de plus. Dans sa version de base, la Golf Variant est plutôt simple. Les touches de bonus sont des barres de toit, six airbags ainsi que des lève-glaces électriques et des rétroviseurs extérieurs chauffants. Au niveau prix, la voiture produite à Wolfsburg se positionne dans le segment supérieur, comparativement aux autres concurrents allemands.

Une Opel Astra Break équivalente coûte 17.050 euros, mais est déjà équipée d’une climatisation pour ce prix. Une Ford Focus Clipper dotée d’un moteur Diesel de 109 CV est disponible dans sa version de base pour 21.000 euros.

Résultat

La Golf Variant est une voiture particulièrement agréable pour une utilisation quotidienne, qui satisfait des exigences élevées sur de nombreux points. Vu ce qui est offert, le prix semble correct. D’autant plus que sa valeur de revente est bonne. Son volume généreux et l’énorme toit coulissant en verre donnent un vrai plus à ses qualités fonctionnelles et de solidité. Dernier petit conseil, si vous devez l’acheter : choisissez le pack Sportline, c’est celui qui a notre préférence.

Galerie: Test VW Golf Variant

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle