Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Fiat 500

Test: Fiat 500

Pièce d’orfèvrerie de poche

07.02.2008

N’est-il pas merveilleux qu’après plusieurs années de mariage, les membres d’un couple réussissent encore à se surprendre? Bien que mon épouse ne s’intéresse absolument pas aux voitures, elle n’a, contre toute attente, pas pu s’empêcher d’en parler. Evénement majeur pour moi: l’apparition de pensées étranges chez ma compagne. Evénement majeur pour le monde de l’automobile: la nouvelle Fiat 500.

Quelques mois après ce tremblement de terre, la 500 catapultée entretemps au rang de star des médias débarquait dans notre rédaction. Et ici aussi, la classique des temps modernes a donné lieu à une situation peu commune. Sous le charme de la belle Italienne, les collaboratrices d’AutoScout24 ont afflué en masse dans notre salle de rédaction, comme en pèlerinage. Leur souhait était clair: elles voulaient prendre elles-mêmes le volant de la citadine rebondie. Trois d’entre elles ont vu leur vœu exaucé. Vous découvrirez dans l’encadré ci-dessous comment Bettina, Melanie et Anett ont vécu l’expérience, et dans le reste de l’article, nos impressions à la conduite.

Bourreau des cœurs

Galerie: Test Fiat 500Il est fascinant d’observer comment la 500 allie le design d’une petite voiture moderne et les références de style historiques. La star rétro n’a d’ailleurs rien en commun avec le visage familial actuel de Fiat. À cet égard, la citadine se distingue radicalement du lot tout en restant attachée aux traditions. Et loin d’être le mouton noir, la 500 est devenue la «petite fiancée» du public. Avec ses yeux tout ronds et son teint pâle, on lui donnerait le bon Dieu sans confession. Dès le premier contact, elle brise le cœur des femmes, même les plus hautaines.

Galerie: Test Fiat 500Qu’est-ce qui te fascine dans la Fiat 500?
Je suis une fan inconditionnelle de l’ancien modèle. C’est une voiture-culte pour moi, y compris dans sa nouvelle version.

Quelles sont tes impressions après cet essai?
Je suis très enthousiaste. Elle est extrêmement agréable à conduire sur de petits trajets et elle est idéale pour la ville.

As-tu connu une expérience particulière pendant l’essai?
C’est une arme de séduction massive. Si une femme a envie de rencontrer un homme, c’est dans cette voiture qu’elle a les meilleures chances- au feu rouge, dans un embouteillage… elle va crouler sous les numéros de téléphone- on ne peut pas la rater- encooore!

Intéressée par un achat?
Je l’achèterais sans hésiter, mais elle est malheureusement trop chère!

Galerie: Test Fiat 500Qu’est-ce qui te fascine dans la Fiat 500?
C’est une jolie petite voiture qui a son style. Le prix est intéressant. Les actions de marketing sont séduisantes.

Quelles sont tes impressions après cet essai?
Je reste enthousiaste, mais plus aussi aveuglément qu’avant. Les options et les équipements spéciaux font beaucoup gonfler le prix. Les portières et le capot du coffre me rappellent mon ancienne Fiat Panda L. L’équipement intérieur est par contre très tendance et moderne. On est bien installé et on a une bonne vision. En résumé, une citadine fort «mignonne». Géniale pour se garer.
La lunette arrière est plus petite que je n’en ai l’habitude.

As-tu connu une expérience particulière pendant l’essai?
Non.

Intéressée par un achat?
Oui et non. Avec tous les équipements spéciaux, elle est trop chère pour moi. Peut-être en occasion récente…

Galerie: Test Fiat 500Qu’est-ce qui te fascine dans la Fiat 500?
La rondeur omniprésente. On a regardé: tout est rond dans l’équipement intérieur. Un style rétro. Le minimalisme de l’habitacle.

Quelles sont tes impressions après cet essai?
C’est une voiture bien conçue pour circuler en ville. Mais sur autoroute, c’est nul, elle très bruyante et la pollution sonore est mauvaise pour mon cœur.

As-tu connu une expérience particulière pendant l’essai?
On attire tous les regards. Des attitudes de drague et de convoitise.
«Je peux toucher?»

Intéressée par un achat?
Quelle question? Oui. Si elle n’était pas si chère.

Dans un registre imagé, l’on pourrait dire que la 500 est une pièce d’orfèvrerie de poche. Malgré l’extravagance de son habillage, elle n’en reste pas moins fonctionnelle au quotidien. La lilliputienne de 3,55 mètres peut notamment plaire grâce à une place respectable. À l’avant, l’espace est suffisant sous tous les angles même pour les passagers de grande taille et malgré la position d’assise rehaussée. À l’arrière, les personnes plus petites ou les enfants peuvent également voyager confortablement. Et cette 4 places légèrement rétrécie offre en outre un coffre de 180 à 600 litres.

Temple du design

Galerie: Test Fiat 500Par ailleurs, l’habitacle atteste d’une élégance impressionnante. Notons en particulier le tableau de bord dans la couleur de la carrosserie, le cadran central combiné, la sellerie raffinée, les grands ouvre-portes en métal et une multitude de garnitures chromées. Malgré l’abondance de plastique, le reste est également plaisant et dénote par ailleurs une finition correcte. L’on est bien assis et l’on se familiarise aisément à l’engin. Le compteur kilométrique surchargé et peu lisible, les appuie-têtes durs et le blocage déficient du siège conducteur dans le sens longitudinal sont en revanche quelque peu gênants. Lors d’une modification de la charge, le pilote tend à glisser vers l’avant ou l’arrière.

En retrait malgré la puissance nominale

Fiat propose trois motorisations pour la 500. Un diesel 1,3 litre produit 75 CV,  l’essence 1,2 litre est un peu plus faible, à 69 CV, et l’essence 1,4 litre que nous avons testé peut se targuer de 100 CV. Une telle puissance dans la 500 devrait en faire une boule de nerfs indomptable, mais notre véhicule d’essai a préféré cacher ses talents. D’après la fiche technique, la 500 nécessite 10,5 secondes pour atteindre les 100 km/h et elle culmine à une vitesse de pointe de 182 km/h. Elle donne toutefois l’impression d’être encore plus lente. Avec la même motorisation, la Panda 100 HP qui est pourtant 50 kg plus lourde bondit beaucoup plus rapidement hors de ses starting-blocks.

Galerie: Test Fiat 500Malgré la sensation agréable, le moteur de la 500 paraît bridé dans le bas. Le 4 cylindres affirme sa vigueur de façon perceptible et audible au-delà de 3000 tours, la poussée s’arrêtant précisément à 7500 tr/min. Le levier de vitesse tombe sous la main, se manie avec aisance et favorise les passages de rapports spontanés. À une vitesse relativement soutenue, il faut renoncer au confort acoustique: le bruit envahit le petit habitacle à partir d’environ 120 km/h. En sixième vitesse, l’on peut néanmoins amener l’objet de toutes les convoitises à 190 km/h.

D’autre part, avec le gros moteur essence, la 500 n’est pas un modèle d’économie. Elle nécessite 6,3 litres d’après la consommation européenne normalisée, mais nous avons englouti en pratique 7,6 litres. Cela correspond grosso modo au niveau de ses concurrentes d’une puissance équivalente comme la Renault Twingo ou la Mini One.

Agile et rigide

Galerie: Test Fiat 500Et puisque l’on parle de la Mini, si la conception du châssis de la 500 relevait d’une tentative d’imiter la BMW rétro en matière d’agilité, le pari est réussi au prix d’une rigidité excessive. En trafic urbain surtout, la rétro italienne agace par ses sautillements nerveux incessants dès les aspérités les plus faibles. Les jantes de 16 pouces garnies de pneumatiques 195/45 ne peuvent en être les seuls coupables.

La 500 n’est pas pour autant une rabat-joie lorsqu’il s’agit de négocier les virages à vive allure. Elle témoigne d’un faible roulis latéral et, dans la zone intermédiaire de turbulences, d’une grande nonchalance, s’appuyant en douceur sur les roues avant pour être rattrapée immédiatement par l’ASR optionnel. La direction adopte une réaction neutre et transmet spontanément les commandes. Elle pourrait néanmoins opérer avec une plus grande précision, même dans le réglage automatique Sport. De plus, le rayon de braquage est beaucoup trop large. Le blocage réagit pour sa part sans délai à l’enfoncement de la pédale de frein, et avec un mordant acéré, il met à l’arrêt de manière impériale l’engin d’une tonne.

Prix attrayant

D’un certain point de vue, la Fiat 500 est une bonne affaire. Bien sûr, il existe de nombreuses petites voitures plus économiques, mais en règle générale, le design culte italien se paie cher. En l’occurrence, le prix de 10.750 euros pour une citadine dans sa somptueuse tenue de gala italienne est donc presque modique. En montant à 12.750 euros, l’on peut en outre choisir la version de 100 CV, et à 14.750 euros, la série Sport que nous avons essayée. Dans cette dernière version, un grand nombre d’accessoires sont livrés de série, parmi lesquels les 7 airbags, l’EPS, l’ordinateur de bord, le volant sport gainé de cuir, les lève-vitres et les rétroviseurs électriques, une installation mains libres Bluetooth, un autoradio CD et une climatisation, et la liste n’est pas exhaustive.

En bref

Galerie: Test Fiat 500La Fiat 500 est à l’origine d’un formidable tumulte. La déferlante rétro, que l’on avait annoncée moribonde, a désormais une nouvelle icône. En ressuscitant le mythe de la Cinquecento, Fiat rallume ardemment la flamme avec ses formes historiques. L’événement a même projeté une étincelle d’enthousiasme dans l’esprit de mon épouse. Lorsque je lui ai raconté que j’avais essayé la Fiat 500, elle ne savait toutefois plus de quelle voiture je parlais.

Soit. Elle n’a retrouvé son enthousiasme débordant qu’au moment où elle l’a vue en chair et en tôle, comme d’ailleurs toutes les autres femmes. La passe-partout rétro est surtout épatante par son magnétisme sur la gent féminine. Mais la petite Fiat ne se contente pas d’être belle. Elle brille également par ses qualités de conduite. Le tableau positif est néanmoins légèrement assombri par le châssis rigide de la version sportive, la mollesse du moteur et la consommation un rien élevée pour une citadine.

Galerie: Test Fiat 500

 

Salon de l’Auto de Bruxelles 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l’Auto de Bruxelles 2017 dans notre dossier spécial.

No data available

No data available

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.

Rechercher

Marque
Modèle